Procès faux médicaments : L’Ordre des pharmaciens exprime sa déception

0
36

Le procès des faux médicaments saisis à Touba s’ouvre, ce mardi 14 mai 2018. À quelques heures du démarrage, l’Ordre des pharmaciens émet des doutes par le biais de son avocat, Me Abdoulaye Babou. Selon ce dernier, « rien n’a évolué dans ce dossier. Ce, malgré quatre mois d’instruction. Les commanditaires et complices ne seront même pas appelés à la barre, regrette par ailleurs la robe noire.

« Il n’y a pas eu progrès. Ce sont les mêmes personnes arrêtées par les gendarmes qui seront jugées demain, se fâche l’avocat au micro de la Tfm. Et, c’est là où réside notre déception. Un dossier si important, unique dans l’histoire du Sénégal va être présenté au moment où ceux qui sont à la base, les commanditaires, organisateurs, financeurs, seront exclus du procès. Seuls deux lampistes vont comparaître. »

Me Abdoulaye Babou déplore que « des pistes de recherches n’aient pas été exploitées ». Ce, d’autant que, formule-t-il, « la gendarmerie a expédié deux individus (et) l’instruction a duré quatre mois. Mais, cela n’a pas non plus évolué ».

Auteur: Seneweb news – Seneweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here