C’est officiel, l’utilisation de l’arbitrage vidéo lors du Mondial 2018 est approuvée

0
83

L’assemblée générale de l’International board, l’instance chargée d’améliorer les règles dans la pratique du football, a approuvé, ce samedi, l’utilisation de l’arbitrage vidéo lors de la prochaine Coupe du monde prévue en Russie du 14 juin au 15 juillet, annonce la structure sur son site officiel.

L’officialisation de l’utilisation de la vidéo aura toutefois lieu lors du prochain Congrès de la FIFA qui aura lieu en Colombie le 16 mars prochain, a précisé le président Gianni Infantino, lors de la rencontre qui a eu lieu au siège de l’instance dirigeante du football mondial.

Sur le terrain, l’assistance vidéo va s’appliquer sur quatre cas précis : après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d’identité d’un joueur sanctionné.

Le président de la FIFA s’est dit très positif à propos de l’arbitrage vidéo qui a aussi été testé lors de la Supercoupe d’Afrique à Casablanca (Maroc) entre le WAC et le TP Mazembé (1-0).

Le Sénégalais Malang Diédhiou qui avait été retenu lors de la Coupe des Confédérations en tant que vidéo assistant a été reconduit par la CAF pour officier lors de cette finale.

Au sujet de l’utilisation de la vidéo lors de la Coupe des Confédérations en Russie en juillet dernier, « avant de prendre sa décision, les membres de l’IFAB (l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord, ainsi que la FIFA qui représentait les autres Associations Membres) ont assisté à une présentation des résultats de l’analyse indépendante de la VAR réalisée par l’université belge KU Leuven depuis le début de l’expérience VAR en mars 2016 ».

D’autres décisions ont été prises lors de cette assemblée générale comme l’utilisation d’un remplacement supplémentaire en cas de prolongations. Cette décision ne sera mise en œuvre qu’après « une expérience de deux ans menée dans plus d’une douzaine de compétitions dans le monde », précise l’International Board.

L’approbation de l’utilisation de matériel électronique et de communication (petits appareils portatifs), uniquement pour travailler la tactique, les entraînements et améliorer la sécurité des joueurs, figurent parmi les décisions prises par l’IFAB.

Composée de représentants de la FIFA et des quatre fédérations britanniques (anglaises, écossaises, galloises et nord-irlandaise), pionnières du football, cette instance détermine et fait évoluer les règles du jeu dans le football.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here