Frappes en Syrie : la France a tiré son premier missile de croisière naval

0
35
(FILES) This file photo taken on November 27, 2012 shows an aerial view of "L'Aquitaine", a French FREMM multipurpose Aquitaine class stealth frigate, off the coast of Lorient, western France. After the United States, Britain and France carried out a wave of strikes against Bashar al-Assad's Syrian regime on April 14, 2018 in response to alleged chemical weapons attacks, French Defence Minister Florence Parly said that France fired cruise missiles from frigates in the Mediterranean and deployed fighter jets from home bases as part of its strikes. L'Aquitaine was one of the naval assets cruising the Eastern Mediterranean along with USS Donald Cook. / AFP PHOTO / Fred TANNEAU

Le MdCN, tiré depuis la frégate « Aquitaine » croisant en Méditerranée, fait entrer la France dans le cercle des pays capables de frapper un adversaire à distance.

Les frappes françaises contre la Syrie ont donné lieu à la première utilisation d’une nouvelle arme, le missile de croisière naval (MdCN). Entré en service dans la marine début 2017, il n’avait jusqu’à présent jamais été mis en œuvre en opérations. Long de 7 mètres (avec son booster), pesant deux tonnes et volant à 1000 kilomètres par heure, ce missile peut atteindre avec une précision de l’ordre du mètre une cible «durcie», comme un bunker enterré, située à plus de 1000 kilomètres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here