La rencontre Trump/Kim Jong-Un aura-t-elle réellement lieu ?

0
20

Kim Jong-Un a assuré être prêt à renoncer au meeting avec Donald Trump, si les exercices militaires menés par les forces armées américaines et sud-coréennes avaient lieu cette année.

Alors que tout nous laissait effectivement croire que Donald Trump et Kim Jong-Un s’étaient mis d’accord sur leur prochaine rencontre, voilà que la Corée du Nord réfléchirait à finalement, ne pas honorer son accord. En effet, c’est Kim Jong-Un lui-même qui a mis la pression sur Washington, demandant expressément à Donald Trump ainsi qu’à son homologue sud-coréen de ne pas engager les exercices militaires annuels, sous peine de revoir sa position quant à leur rencontre prévue le 12 juin prochain.

La dénucléarisation totale de la péninsule coréenne est en jeu.
Chaque année, militaires américaines et sud-coréens organisent effectivement des manœuvres afin de s’entraîner dans le cas d’une attaque du régime de Pyongyang. Problème, au Nord, ces exercices sont vus comme de la provocation et sont très mal vécus par les autorités.

La dénucléarisation totale de la péninsule coréenne étant l’objectif principal de ce meeting extraordinaire entre Trump et Kim Jong-Un, force est de constater que le leader nord-coréen souhaite se faire entendre et ne lâchera rien aussi facilement que ce que nous pouvions le croire. Pire encore, celui-ci, en s’adressant de la sorte à Washington, a repris un ton offensif et menaçant, que nous avions presque oublier.

Du côté américain cependant, on préfère temporiser, assurant que tout allait se dérouler comme convenu et que les préparatifs de cet incroyable sommet étaient loin d’être terminés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here