Vahid, le coach du Japon, viré avant le Mondial !

0
54

A seulement deux mois de la Coupe du monde, Vahid Halilhodzic a été démis de ses fonctions par la fédération japonaise.

Vahid Halilhodzic avait connu pareille mésaventure en 2010, lorsqu’il avait été éjecté de la sélection de la Côte d’Ivoire à quatre mois de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Cette fois-ci, l’entraîneur franco-bosnien ne verra pas la Russie, puisque la Fédération japonaise l’a licencié ce lundi, à seulement deux mois du Mondial 2018. Il était pourtant en poste depuis mars 2015…

Le président de la JFA, Kozo Tashima, n’a pas fait dans la langue de bois pour justifier cette décision brutale. « La confiance et la communication avec les joueurs sont devenues un problème », a-t-il ainsi expliqué. Les cadres de l’équipe se plaignaient visiblement des méthodes de « Coach Vahid » et lui reprochaient notamment la mauvaise utilisation de la star Keisuke Honda. Les mauvaises prestations au mois de mars, contre le Mali (1-1) et l’Ukraine (défaite 1-2), ont sonné le glas pour Vahid Halilhodzic.

Les Samouraïs bleus de Shinji Kagawa seront finalement emmenés par un coach nippon dans un groupe H homogène, avec des rencontres face à la Colombie, le Sénégal et la Pologne. Akira Nishino prendra les commandes de la sélection, lui qui est une référence sur les bancs de J. League et qui a notamment remporté la Ligue des champions asiatique avec Gamba Osaka en 2008.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here