AÏDA MBODJ ET LES ÉCOUTES TÉLÉPHONIQUES

129
0
SHARE

Le passage du ministre des Postes et Télécommunications à l’Assemblée nationale hier, mardi 10 janvier, pour l’adoption du nouveau Code des Telecom, était l’occasion pour les députés d’égrener un chapelet de griefs relatifs à ce secteur. Un des points évoqués : les écoutes téléphoniques.

C’est la présidente du groupe parlementaire Libéraux et Démocrates, Aïda Mbodj, qui a abordé le sujet. L’ex-maire de Bambey a laissé entendre que les acteurs politiques sont hantés par les écoutes téléphoniques qu’ils subiraient. La député du Pds a invité le ministre à la protection des données personnelles des citoyens.

Répondant à Aïda Mbodj, le ministre des Postes et Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, s’est montré prudent. Il dit : « En ce qui concerne les écoutes téléphoniques, je ne peux ni confirmer ni infirmer, mais ce dont je suis sûr, c’est que nous veillons à ce que les données personnelles de tous les citoyens soient protégées. »

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY