Affaire Lamine Diack : Massata accuse Richard William Pound

0
505

Accusé d’être au cœur d’un vaste système de chantage et de corruption au sein de la Fédération internationale d’athlétisme lorsqu’elle était dirigée par son père, le fils de Lamine Diack continue à nier en bloc tout ce dont il est accusé. Selon lui, ce rapport est tout à fait mensonger, il a été fait à charge.

« Ce rapport est motivé par une vendetta personnelle de Richard William Pound (le président de la commission d’enquête de l’AMA, NDLR) et de Craig Reedie (le président de l’AMA, NDLR) vis-à-vis de Lamine Diack. J’en conteste les conclusions avec la plus forte énergie », déclare Massata dans Jeune Afrique.

A l’en croire, dès le début, l’objectif était de nuire à Lamine Diack. Par exemple « Richard William Pound a sollicité le soutien de Lamine Diack à plusieurs reprises pour la présidence du CIO ou son entrée à la commission exécutive mais mon père a refusé de le soutenir. Il ne lui a jamais pardonné ça. Quant à Craig Reedie, il voulait assurer la succession de Lamine Diack par Sebastian Coe. Il était en campagne ouverte pour Coe » ajoute t-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here