Justice: un mandat d’arrêt lancé contre Ibou Touré

0
26

Le juge d’instruction du deuxième cabinet, Youssou Diop, vient de poser un nouvel acte dans la procédure de faux et usage de faux dans lequel Ibou Touré est impliqué au même titre que Waly Seck, Papa Massylla Niang et autres. Le magistrat qui a hérité du dossier de son collègue Yakham Lèye (affecté au ministère de la Justice), a lancé un nouveau mandat d’arrêt contre lui, renseigne « Les Echos ». Considéré comme l’élément essentiel de cette affaire, Ibou Touré refuse toujours de déférer à la convocation du juge.

Pour rappel, cette affaire remonte à 2016, à la suite d’une plainte de Pape Dièye, un entrepreneur, contre le commerçant Massylla Niang à propos d’un véhicule de marque Range Rover 4X4 volé. Il ressortira de l’enquête menée par la Division des investigations criminelles que les documents afférents à la voiture sont des faux.

Selon Massylla Niang, c’est Waly Seck qui lui a vendu la voiture. Il soupçonne aussi ce dernier de lui avoir confectionné les documents, après l’avoir mis en rapport avec son ami Baye Fall. Entre-temps, plusieurs personnes avaient réclamé la propriété du véhicule.

C’est le cas de l’international sénégalais, Ibou Touré qui soutient l’avoir prêté à Waly Seck. Lamarana Diallo, un autre Sénégalais qui vit en Italie, réclame aussi la propriété de la Range Rover. Au final, la Chambre d’accusation lui a restitué le véhicule qui était mis sous scellé.

Leral

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here