Neymar: “Personnellement, j’aurais payé moins pour moi…”

0
318
Soccer Football - International Friendly - Brazil vs Croatia - Anfield, Liverpool, Britain - June 3, 2018 Brazil's Neymar during the match Action Images via Reuters/Andrew Boyers - RC1C75EFF500
Soccer Football – International Friendly – Brazil vs Croatia – Anfield, Liverpool, Britain – June 3, 2018 Brazil’s Neymar during the match Action Images via Reuters/Andrew Boyers – RC1C75EFF500

Le fait qu’il soit devenu l’été dernier le joueur le plus cher de l’histoire ne perturbe pas Neymar, qui prépare sereinement la Coupe du monde 2018 avec le Brésil.

J-3 pour le Brésil. Si la Coupe du monde 2018 débute jeudi (17h) avec le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite, la Seleçao doit attendre dimanche pour faire ses grands débuts dans la compétition. Des débuts attendus. Et comme il y a quatre ans, Neymar sera au centre de tous les regards. Parce qu’il a été écarté des terrains pendant trois mois et parce que beaucoup attendent de lui qu’il rayonne pendant un mois. Une pression en plus ? “J’ai toujours voulu être spécial, c’était mon objectif très jeune déjà”, confie-t-il au site allemand Spox.com.

“Touché” par la mémorable correction subie contre la Mannschaft (1-7) en demi-finale du précédent Mondial, que les Auriverde disputaient chez eux, l’attaquant du PSG voit cette nouvelle édition comme “une opportunité d’effacer la dernière Coupe du monde”. “Peut-être qu’on rencontrera l’Allemagne à nouveau et qu’on prendra une vraie revanche”, espère-t-il. Il faudra d’abord que les joueurs de Tite sortent d’un groupe E composé de la Suisse, leur premier adversaire, du Costa Rica et la Serbie. Ce qui, a priori, ne devrait pas leur poser trop de problèmes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here