Le Parquet requiert la prison à vie contre Simone Gbagbo

0
512
content_image

Le Parquet requiert la prison à vie contre Simone Gbagbo

Le Parquet général a requis, mardi, devant la Cour d’Assises d’Abidjan,  »la prison à vie » contre Simone Gbagbo reconnue  »coupable » des faits de crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors de la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011.

Au terme d’un long réquisitoire qui a duré près de deux heures, le Procureur général Aly Yéo a déclaré l’ex-première Dame ivoirienne, Simone Gbagbo,  »coupable » des infractions de crimes contre l’humanité et crimes de guerre pendant la crise post-électorale.

Par conséquent, il requiert  »la prison à vie » contre Mme Gbagbo, déjà condamnée à une peine de 20 ans de prison ferme, en 2015, pour des faits d’atteinte à la sûreté de l’Etat.  »La loi ne vous demande pas de lui accorder des circonstances atténuantes », a rappelé M. Yéo à la Cour.

Dans son réquisitoire, le Procureur général a indiqué que Mme Gbagbo avait des liens avec le Centre de commandement des opérations de sécurité (CECOS, unité d’intervention) qui a perpétré des  »exactions » sur des populations civiles.Watch Full Movie Streaming Online and Download

Selon lui, les miliciens recevraient des  »subsides » et autres  » moyens financiers » de la présidence de la République où l’accusée exerçait une  »autorité ».

 »Pendant la crise, il a été démontré que plusieurs actes ont été commis par des forces sous le contrôle et l’autorité de Simone. Elle aurait dû y mettre fin mais elle ne l’a pas fait  », a expliqué Aly Yéo. Le verdict est attendu dans les prochaines heures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here