Philippine: Découvrez Ruben Enaje l’acteur qui se fait crucifier chaque vendredi Saint

0
88

Chaque année des fidèles philippins se font crucifier le vendredi Saint pour témoigner de leur foi et de leur absolu dévouement envers Jésus Christ.

Ruben Enaje, un habitué de cette pratique est cloué sur la croix aux mains et aux pieds avec des clous de 5 cm de long puis déposé 15 minutes plus tard sur une civière avant de se faire désinfecter et bander.

L’acteur de 58 qui fait cela depuis 32 ans affirme qu’il ne ressent plus aucune douleur de ses blessures. Vendredi dernier, il a une fois de plus été cloué aux côtés de deux autres chrétiens dévoués, parmi lesquelles une femme.

L’acteur de 58 ans a de nouveau représenté le Christ vendredi dans le rite religieux traditionnel du village de Cutud, à environ 76 km de la capitale Manille.
« Dans le passé, je rentrais chez moi blessé en boitant, mais cette année je me sens si bien », a déclaré Enaje après la crucifixion.

Selon ce dernier, sa foi l’aide à surmonter toutes les douleurs. « J’ai l’impression que Dieu me dit ; vas-y, continue ».

Il estime qu’il se sent assez fort pour subir deux ou trois crucifixions jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 60 ans.

Environ 80% de la population philippine est catholique et les dirigeants religieux du pays tolèrent ce rituel mais affirment qu’ils ne soutiennent pas de tels étalages de dévotion. Pour eux, cette pratique est une « mauvaise interprétation de la foi ».

afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here