UCAD: le SAES suspend les cours jusqu’au paiement des salaires du mois de décembre

0
181

La coordination du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a décidé de suspendre les enseignements jusqu’au paiement des salaires du mois de décembre, a annoncé Ibrahima Daly Diouf, un de ses responsables.

« Jusqu’au paiement effectif de tout le personnel, nous ne reprendrons pas les enseignements et après nous allons continuer à nous battre pour que le budget 2018 puisse intégrer toutes les sommes dues au titre du personnel et des arriérés de paiement des avancements depuis deux ans », a-t-il dit au cours d’un point de presse tenu vendredi à Dakar.

Sponsorisé par American Express
Vos avantages Gold Amex
Il a dénoncé « les retards récurrents de salaire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar depuis quelques années parce que le budget voté est en dessous de la masse salariale et des frais de fonctionnement ».

L’idée à travers la rencontre avec la presse est « d’alerter l’opinion sur le sabotage fait par les autorités au niveau de l’Enseignement supérieur puisque les vérités de budget ne sont pas respectées alors que les recommandations sur le régime financier des universités avaient été claires sur cette question ».

Pour le Coordonnateur du SAES de Dakar, « le minimum c’est de voter un budget de vérité qui puisse couvrir les 12 mois de salaire de tout le personnel de et tous les frais de fonctionnement l’UCAD. Le rectorat ne veille pas à ce qu’il y ait ce budget de vérité »

Le budget voté pour 2017 s’élevait à 28 milliards de francs CFA pour les salaires et les frais de fonctionnement, a-t-il dit, soulignant qu’il était « bien en deçà des besoins réels de l’UCAD », puisque la masse salariale mensuelle des professeurs s’élève à 2 milliards 400 millions de francs CFA.

« Nous allons continuer à faire le débrayage tous les jours puisqu’un préavis de grève a été déposé depuis le 20 décembre », a déclaré Diouf. Ainsi, « les autorités ont jusqu’au 20 janvier 2018 pour nous appeler à la table de négociation sur les points relatifs à la retraite », a-t-il ajouté.

Selon lui, les rappels des avancements effectifs depuis 2015 ne sont pas encore payés aux ayants droits en plus des indemnités dus aux présidents de jury du baccalauréat 2017 constitués de professeurs d’universités alors que les membres de jury constitués des enseignants du moyen secondaire ont été réglés.

La coordination demande que le budget 2018 des universités soit un « budget de vérité pour un climat apaisé ».

En outre, la coordination demande un audit du Contrat de performance (CDP) signé avec la Banque mondiale qui a injecté plusieurs milliards. Depuis deux ans les équipements de laboratoires et de travaux pratiques promis dans le cadre de la CDP ne sont pas encore réceptionnés à l’UCAD.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here