Tamba : Le film de la traque des journalistes sauvés par la gendarmerie de Botou

0
60

Les deux véhicules qui transportaient les journalistes de la caravane du candidat du Pur en ont vu de toutes les couleurs. En effet après la mort des deux militants de Bby, c’est une meute de Jakarta man qui s’est lancée aux trousses des journalistes dont les deux véhicules furent incendiés de manière lâches causant de graves blessés. Les journalistes ont dû aller se refugier dans un village distant de 10 km de Tamba avant que la gendarmerie ne vole à leur secours.

Quand les affrontements ont éclaté dans la capitale orientale du pays entre militants de Bby et ceux du Pur, et après que deux personnes sont mortes, une meute de motos Jakartas s’est mise à la trousse des véhicules de journalistes. Leur premier bus qui contenait les 27 journalistes fut incendié, ces derniers s’entassèrent dans un véhicule 4*4 pour échapper à leurs poursuivants. Mais ce véhicule fut aussi incendié. Traqués de toutes parts, les journalistes n’avaient d’autre possibilités que d’aller se cacher à Botou, un village distant de 10 km de Tamba. Informés un escadron de la gendarmerie de la légion Est sous le conduite du commandant Mané est venue à leur rescousse. Après cette malheureuse traque des journalistes, des membres de la sécurité du Pur ont été arrêtés.

Senegal7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here