Violences policières contre les journalistes couvrant les manifestations aux Etats-Unis: La Russie fait la morale à Trump

0
1228
Violences policières contre les journalistes couvrant les manifestations aux Etats-Unis: La Russie fait la morale à Trump

Violences policières contre les journalistes couvrant les manifestations aux Etats-Unis: La Russie fait la morale à Trump

Des policiers arrêtent une femme qui s’est rendue trop près des cordons de police lors d’une manifestation à Minneapolis, aux Etats-Unis, le 29 mai 2020. (Xinhua/Angus Alexander)

« Nous considérons qu’il était inacceptable que les agents des forces de l’ordre américaines utilisent des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène contre des journalistes après qu’ils eurent présenté leur carte de presse », a déclaré le ministère.

Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué dimanche que Moscou s’inquiétait de la multiplication des violences policières et des détentions injustifiées à l’encontre des journalistes qui couvraient les manifestations aux Etats-Unis en réponse à la mort de l’Afro-Américain George Floyd.

« Nous considérons qu’il était inacceptable que les agents des forces de l’ordre américaines utilisent des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène contre des journalistes après qu’ils eurent présenté leur carte de presse », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Les policiers de Minneapolis ont délibérément utilisé des sprays de gaz poivré contre Mikhaïl Tourguiev, correspondant de l’agence de presse russe RIA Novosti, alors qu’il avait prouvé qu’il était journaliste, ce que le ministère a qualifié de « manifestation de cruauté injustifiée ».

« Nous rappelons aux autorités américaines leurs obligations internationales de garantir la sécurité et la liberté des journalistes dans l’exercice de leur métier, ainsi que la liberté d’expression et l’égalité de l’accès à l’information pour tous », selon le communiqué. Fin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.