Basket – Boris Diaw: « L’Afrique a la capacité de gagner au niveau international »

0
93
Basket – Boris Diaw: « L’Afrique a la capacité de gagner au niveau international »

Basket – Boris Diaw: « L’Afrique a la capacité de gagner au niveau international »

L’ancien international français Boris Diaw a visité mardi dernier, le Bureau Régional de la FIBA en Afrique à Abidjan dans le but de s’imprégner des programmes de développement des jeunes sur le continent. Au cours de la rencontre de deux heures avec le président de la FIBA, Hamane Niang et le Directeur Régional de FIBA Afrique Alphonse Bile, Diaw a souligné l’importance de l’éducation, du financement et de la persévérance comme éléments clés pour l’avenir du basket-ball.

En tant qu’organisateur d’un programme de développement du basket-ball au Sénégal, le Français sait trop bien à quel point l’Afrique regorge de talents. En 2017, le vainqueur du FIBA EuroBasket 2013 et champion de la NBA avec les San Antonio Spurs, a assisté au Championnat d’Afrique U16 à Maurice où il a pu constater de visu le potentiel et la qualité du basketball en Afrique. Deux ans plus tard, Diaw a vu la même équipe du Mali qui avait remporté le trophée continental à Maurice, atteindre la finale de la Coupe du Monde de Basket-ball U19 FIBA 2019.

« J’ai vu plusieurs jeunes talentueux dans un tournoi âprement disputé remporté par le Mali. J’ai pu apprécier la qualité de la formation des jeunes et le potentiel de développement du continent africain », a-t-il souligné dans les colonnes de Fiba Afrique visité par Senego. Et d’jouter: « la performance du Mali à la Coupe du Monde de Basket-ball U19 FIBA 2019 est la preuve que l’Afrique a la capacité de gagner au niveau international. Mais tout passe par de bons programmes de formation ».

Diaw, qui a pris sa retraite en 2018, a noté que l’Afrique ne peut pas se reposer sur les lauriers obtenus par le Mali l’année dernière, en devenant le premier pays africain non seulement à atteindre les quarts de finale mais aussi à poursuivre l’aventure jusqu’en finale. « Il est vrai que l’on parle beaucoup du potentiel des jeunes en Afrique, mais ce potentiel doit être bien géré et devenir réalité. J’ai remarqué que ces dernières années, les choses se sont améliorées car de nombreux pays ont construit des infrastructures modernes. Il est donc important d’accentuer la formation afin que le basket-ball africain émerge à sa juste valeur « , a souligné Diaw.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.