Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

À 2,03 m et 145 kg, le monstre qualifié français Manu Tuilaki est entré dans l’histoire en s’asseyant.

En attaquant le rugby

S’il y a quelque chose de plus effrayant que le joueur de 145 kg Manu Tuilaki assis, c’est un joueur de 145 kg éligible pour jouer pour la France.

L’écluse toulousaine Emmanuel Meifou a attiré l’attention de nombreux observateurs au cours de l’année écoulée. Là encore, à 2,03 m et 145 kg, il est très difficile de le rater. A titre de comparaison, il pèse environ 17 cheslin kolps.

Pour dire à quel point il est puissant, il a non seulement récemment fait ressembler le Tuilaki de 110 kg à un demi de mêlée, mais a récemment écrasé le centre sans crainte lors de la victoire de Toulouse sur les Sale Sharks au stade AJ Bell en Heineken Champions Cup. . C’était sur la bonne voie où il aurait dû marquer un essai dans le même passage du match – pas mal vraiment.

Le fait qu’il puisse représenter la France à cette Coupe du monde, déjà favoris pour la victoire, est une pensée terrifiante pour toutes les autres nations.

Découvrez sa poignée:


Le verrou d’origine australienne de 24 ans exerce actuellement son métier avec les géants français, y arrivant dans une année 2019 très orbitale pour essayer de jouer dans la NFL – où il a dû peser jusqu’à 160 kg. . Son cadre de 140 kg et 2,03 m est mince en comparaison, mais il a toujours du punch sur le terrain de rugby, comme Tuilagi en a fait l’expérience récemment.

READ  Convoi indépendant du Canada: près de 100 véhicules ont été remorqués au milieu de la répression policière d'Ottawa

Il parle ce jour-là Le French Rugby Podcast L’année dernière, Meafou a déclaré qu’il voulait jouer pour la France, une opportunité excitante pour Fabien Galthie.

« Oh mec, je veux jouer pour la France », a déclaré Meifu. « La France est définitivement sur mon radar. Il y a un petit débat autour de ça, je travaille pour obtenir mon passeport, mais je veux jouer à un haut niveau.

« Je suis ici depuis plus de trois ans maintenant, donc je veux vraiment jouer pour la France – si ça vient, je dirai oui. D’ici là, je veux jouer du bon rugby pour Toulouse et voir ce qui se passe. . »