Procès Imam Ndao: Le juge Samba Kane estime qu’il n’est pas nécessaire de convoquer le Cemga, Cheikh Guèye

0
135

Le procès de l’imam Ndao et Cie a repris suite à une pause observée par le Tribunal. Comme promis, le juge Samba Kane a statué sur les différentes requêtes formulées par la défense.

Par rapport à la première requête concernant la comparution du commissaire divisionnaire Ablaye Diop et du chef d’escadron Issa Diack, le Tribunal a estimé que les PV ne valent qu’à titre de renseignement et que leurs publications peuvent faire l’objet de dialogue devant le Tribunal. A cet effet, le président Samba Kane ne juge pas nécessaire de les convoquer.

Concernant la seconde requête relative à la comparution du général Cheikh Guèye, chef d’Etat major général, le Tribunal voudrait faire comprendre qu’il ne connait pas le contexte de ces propos dont « on ignore la teneur« . A cet effet, le juge Samba Kane estime qu’il n’est pas nécessaire de convoquer le Cemga.

Quant à la requête de Me Massokhna Kane concernant les comptes rendus de la presse, le Tribunal estime qu’il ne dispose pas des prérogatives et du pouvoir de prendre cette décision. Le Tribunal rejette ainsi cette requête.

Et enfin, concernant la demande de liberté provisoire formulée pour Marième Sow qui a reçu de l’argent de la part de Coumba Niang, épouse de Matar Diokhané, supposé cerveau de la bande, le Tribunal la rejette.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here