Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Anaïs in Love Review – Érotisme cérébral et excitation estivale dans une farce adultère française | Films

uneUn plan amusant d’angoisse millénaire, le premier film de Charlene Bourgeois-Take est un autre ajout à la dernière fournée de films où les jeunes femmes sont toujours à l’écran, beaucoup. Regrettée par son ex-petit ami comme « bulleter », Anas (Anais Demoustier) hante chaque interaction humaine avec la puissance d’un tourbillon. Des allers-retours incessants, se précipitant dans des apparitions privées comme s’il n’était pas conscient de l’autre partie perplexe.

De telles bizarreries personnelles à fortes doses pourraient vite devenir fatigantes et narcissiques sans le charme pétillant de Demoustier. Étudiante diplômée qui évite constamment les échéances pour sa thèse de doctorat, Annas est réticente à l’engagement et au défi de prendre du recul et de conclure. Elle est constamment à la recherche du prochain stimulant émotionnel. Après une expérience décevante avec Daniel (Denis Bodalides), un éditeur deux fois plus âgé, elle porte soudain le flambeau de sa compagne, Emily (Valeria Bruni Tedeschi), une belle romancière dont l’écriture résonne étonnamment avec la névrose d’Anais. Juste au moment où Anna a réussi à séduire la femme plus âgée dans une retraite d’écriture, Daniel est apparu de manière inattendue. La touche conséquente de la farce classique de l’adultère français, mais la vraie relation entre les deux femmes indique également une ligne de fin possible pour l’ennemi implacable d’Anna.

Alors que les enjeux ici sont un peu faibles pour élever le film dans une action majeure, il y a beaucoup de plaisirs à avoir, y compris la beauté de la campagne française et l’érotisme cérébral de l’échange littéraire. Sa représentation de l’avortement est également rafraîchissante : l’acte n’est ni mélodramatique ni éthique, mais simplement une décision prise par une femme. Le film est flou et bouillonnant comme un verre de limonade froid par une chaude journée, nous laissant un doux rappel de l’excitation que l’été peut apporter.

Anaïs in Love est sorti le 19 août au cinéma.

READ  Le prince George et la princesse Charlotte parcourent le cortège funèbre de la reine