Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Apple lance son tout premier patch « rapide » – et gâche rapidement • le record

Apple lance son tout premier patch « rapide » – et gâche rapidement • le record

Lundi, Apple a déployé sur certains iPhones et Mac son tout premier correctif de sécurité rapide.

Ce type de correctif est destiné à être téléchargé et appliqué automatiquement et de manière transparente par le système d’exploitation pour protéger immédiatement les appareils contre les exploits, évitant ainsi le cycle habituel de mise à jour du système que les utilisateurs pourraient retarder ou manquer, laissant ainsi leurs données vulnérables aux attaques.

Heureusement, ce premier patch ne s’est pas déroulé sans encombre. Certains fans de Cupertino ont rapporté problèmes Obtenez déjà la mise à jour.

« La réponse de sécurité iOS 16.4.1 (a) a échoué car vous n’êtes plus connecté à Internet » était le message d’échec le plus fréquemment signalé par le système d’exploitation, bien que les utilisateurs aient généralement pu appliquer la mise à jour de sécurité après avoir essayé ou deux.

Aussi: Apple n’a publié aucun retour en dehors du patch rapide ni si la mise à jour a corrigé une vulnérabilité que les malfaiteurs avaient déjà découverte et exploitée. et en tant qu’analyste de sécurité Will Dorman DemandéLes bogues finiront-ils par être mappés aux CVE ?

Considérant que certaines des mises à jour récentes d’iOS et de macOS couvraient des jours zéro qui étaient déjà exploités par des pirates pour propager des logiciels espions sur les appareils des victimes, c’est une bonne idée de ne pas attendre lors de l’installation de ce dernier correctif, même si le processus d’installation prend plus de temps qu’il devrait.

READ  La série Pixel 6 recevra la gomme magique "Camouflage" le 28 juillet

Voici ce que nous savons de la toute première « réponse de sécurité rapide » d’iGiant, selon Apple Avis du 1er mai:

Remarque : les guillemets autour de « In the Wild » sont des balises Apple, pas les nôtres.

De plus, Apple ne pousse ces nouveaux correctifs que sur les dernières versions d’iOS, iPadOS et macOS à partir d’iOS 16.4.1, iPadOS 16.4.1 et macOS 13.3.1. Les clients disposant de logiciels plus respectables devront attendre des mises à jour logicielles régulières.

Ces derniers correctifs sont censés être appliqués automatiquement par défaut (en supposant qu’ils fonctionnent), et une fois qu’une mise à jour est vérifiée, ils sont indiqués par une lettre après les chiffres, ex : macOS 13.3.1(a).

Si vous désactivez cette option par défaut (peut-être une mauvaise idée à long terme), votre appareil recevra les correctifs lorsqu’ils seront inclus dans un rapport régulier Mise à jour du système d’exploitation. ®