Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Arrow McLaren considère Kanaan et Siegel comme des 500 filiales potentielles pour Larson

Arrow McLaren considère Kanaan et Siegel comme des 500 filiales potentielles pour Larson

Avec des éclairs et de fortes pluies prévues pour dimanche, annonçant actuellement près de deux pouces de pluie sur l’Indianapolis Motor Speedway, Dame Nature pourrait faire dérailler les plans de Kyle Larson de participer à la fois à l’Indy 500 et à la course NASCAR de 600 milles à Charlotte Motor. Circuit automobile. Les dernières prévisions pour dimanche prévoient 50 % de chances que le mauvais temps frappe IMS environ deux heures avant le drapeau vert à 12 h 45 HE et reste jusqu’en début de soirée, ce qui pourrait repousser la course de 200 tours à lundi.

Pour se préparer à la possibilité que Larson perde son emploi à temps plein en NASCAR dimanche, l’équipe Arrow McLaren et la série IndyCar ont commencé à discuter des options pour garder la Arrow McLaren Chevy n°17 ​​d’Hendrickcars.com sur le terrain. Si le ciel s’ouvre et force Larson à partir pour la Caroline du Nord.

Le directeur sportif d’Arrow McLaren, Tony Kanaan, a été le plan de secours de l’équipe ces derniers mois. Avec l’ancien pilote David Malukas blessé, le vainqueur de l’Indy 500 2013 était l’une des principales options pour monter dans la Chevrolet n°6, mais ce rôle a été rempli par Callum Ilott.

Bien que l’équipe et la série ne soient pas prêtes à faire des déclarations officielles, elles ont toutes deux confirmé à RACER qu’elles évaluaient un éventuel tour de recyclage pour Kanaan – qui a fait ses adieux à l’Indy 500 avec Arrow McLaren l’année dernière et a terminé 16e – plus tard cette semaine.

READ  Le joueur de St. John's, Rick Pitino, semble contrarié par des statistiques « frauduleuses » après avoir été snobé lors du tournoi de la NCAA.

S’il pleut dimanche, mais qu’il fait suffisamment sec pour commencer la course après le départ de Larson, Kanaan sera autorisé à conduire après la fin de la période d’activation. Si la pluie retarde la course 500 jusqu’au lendemain de la course Charlotte NASCAR, l’équipe et Larson devront décider comment ils souhaitent procéder.

Rick Hendrick a également fait allusion à la possibilité de garder Larson à Indy au détriment de la participation à la course à la Coupe.

« Nous en avons parlé à plusieurs reprises et nous savons que nous devons être à Charlotte pour marquer des points », a déclaré Hendrick. « Nous allons laisser les choses se dérouler, puis moi, Kyle et Jeff Gordon, nous prendrons cette décision dimanche.

« La pression d’être dans la course et de partir d’une bonne position de départ et de savoir qu’il nous reste 600 mètres à parcourir, ça va être de la pression toute la journée. Comment se passe la course ? Est-ce qu’il va pleuvoir ? partir pour retourner à Charlotte ? Ça va être une pression énorme, mais nous avons réussi. Kyle est un sacré talent. J’espère juste que la météo coopérera et que nous pourrons terminer la course.

RACER comprend également un scénario dans lequel Kanaan n’est pas utilisé alors que le remplaçant de Larson est envisagé et le pilote de pare-chocs de Dale Coyne Racing, Nolan Siegel, qui a été autorisé à courir sans avoir à effectuer une séance spéciale dans la voiture, pourrait être enrôlé pour conduire la voiture n°1. 17 chevy. Connu pour Zak Brown, PDG de McLaren et copropriétaire de l’équipe de voitures de sport United Autosports, Siegel pilotera le mois prochain dans la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans.

READ  Albert Pujols marque 698 dans sa carrière

Le précédent consistant à utiliser un pilote de collision a été observé pas plus tard qu’en 2023, lorsque Stefan Wilson a été blessé et incapable de conduire pour l’équipe Dreyer & Reinbold Racing/Cusick Motorsports après avoir subi un choc à l’arrière lors des essais post-qualifications. Crashman Graham Rahal a été recruté pour conduire la Chevrolet n°24 de Wilson, qui a été reprise de la Chevrolet n°25.oui Le point de départ est au fond du terrain. Si une telle situation se produisait avec Larson et la Chevrolet n°17 ​​se qualifiant cinquième, Siegel devrait partir 33e.