Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

BBQ communautaire fait la promotion des services en français et met en valeur les nouveaux arrivants

Lorsque Basma Al Jarari a déménagé à Timmins il y a quelques années, elle a trouvé des gens qui lui ont donné l’impression d’avoir une autre famille ici.

Jerari, de Casablanca, au Maroc, est étudiant en quatrième année à l’Université de Hearst et titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires. Elle faisait partie d’une douzaine de personnes qui ont assisté à un barbecue communautaire organisé mardi après-midi à l’école Old St. Charles.

“Ils organisent cet événement pour motiver les autres à venir à Timmins, pour leur prouver que Timmins offre de bonnes opportunités aux immigrants. C’est pourquoi je suis venue”, a-t-elle déclaré.

Cet événement a été organisé par le Réseau du Nord en collaboration avec divers partenaires communautaires. À Timmins, le barbecue a été organisé en partenariat avec le Centre Culturel La Ronde et le Collège Boréal.

Environ 14 organismes communautaires et partenaires ont installé des kiosques pour promouvoir leurs services et programmes.

« Nous espérons contribuer à l’intégration des nouveaux arrivants dans notre région et les aider à s’intégrer aux événements sociaux », a déclaré Marie-José Tremblay, agente de développement social et économique au Réseau du Nord.

Des barbecues similaires ont été organisés par le Réseau du Nord à Hearst et Kapuskasing. Les événements suivants auront lieu à Kirkland Lake et à Timeskiming Shores.

“Nous espérons vraiment voir tout le monde là-bas. Nous aurons différents partenaires communautaires avec des kiosques pour représenter leurs services”, a déclaré Tremblay.

Accompagné d’un spectacle en direct de la famille Lapointe, l’événement de Timmins offrait gratuitement des hot-dogs, des boissons et des congélateurs. Il y avait une vente de billets de loterie Catch the Ace et une clinique de vaccination. Les gens peuvent également s’inscrire à des cours de danse, à un abonnement et à un programme de garderie à La Ronde.

READ  Emmanuel Macron réduit le nombre de forces militaires françaises dans le Sahel africain

“C’est juste pour rassembler la communauté. L’hiver a été long”, a déclaré Lisa Bertrand, PDG de La Ronde. “C’est un bon partenariat. J’espère qu’il grandira de plus en plus chaque année.”

Jarry avait 17 ans lorsqu’elle a déménagé à Timmins. Venant d’une grande ville, j’ai été surpris que la communauté ici soit petite mais elle était contente de ce qu’elle avait.

“Les gens ici sont vraiment sympathiques. On se croirait dans votre famille”, a-t-elle déclaré. “Vos professeurs sont vraiment proches de vous. Je me suis fait quelques amis. C’était mon premier travail ici. J’ai commencé à parler anglais il y a un an et demi. ”

Al Jarrari, qui parle également le français et l’arabe, a travaillé à La Ronde et travaille maintenant pour Pepco.

“Même si je retourne au Maroc, je sentirai que quelque chose manque parce que j’ai une autre famille ici”, a-t-elle déclaré.