Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Biden a déclaré qu'il ne pouvait penser à une seule raison pour l'immunité totale du président

Biden a déclaré qu'il ne pouvait penser à une seule raison pour l'immunité totale du président

Le président Biden a déclaré qu'il « ne voit pas une seule » raison pour laquelle les présidents devraient bénéficier d'une immunité totale contre les poursuites, exhortant l'ancien président Trump à lui accorder l'immunité devant les tribunaux. Bloomberg a rapporté.

Biden aurait fait ces commentaires samedi en réponse à la question d'un journaliste avant de quitter la Maison Blanche pour Camp David, où il passera Noël, selon le média.

L'équipe juridique de Trump a demandé samedi à la Cour d'appel du circuit de Columbia de rejeter une poursuite pour ingérence dans les élections fédérales intentée par l'avocat spécial Jake Smith au motif que les actions de Trump devraient être protégées par l'embargo du président.

Trump avait précédemment présenté cet argument à la juge Tanya Sudkan, qui a supervisé la procédure dans cette affaire, mais elle l'a rejeté, le qualifiant de « impasse ». [of president] Une vie entière ne permet pas de s'échapper de prison.

Smith a demandé que la Cour suprême se prononce sur l'argument de l'immunité de Trump et évite une décision de la cour d'appel afin de maintenir le procès – actuellement prévu pour mars – dans les délais. Mais dans une ordonnance non signée d'une seule phrase, le tribunal a refusé de prononcer un jugement pour le moment.

La Cour d'appel a prévu une audience sur ces arguments au début du mois prochain.

Il fait face à diverses accusations criminelles dans le cadre des élections fédérales contre Trump. Les accusations incluent un complot visant à frauder les États-Unis et un complot visant à entraver les procédures officielles.

READ  Deux mégastars de la WWE seraient en France pour Backlash 2024

Il a plaisanté en disant que Trump était innocent et que les accusations portées contre lui étaient politiquement motivées.

Dans un dossier déposé auprès de la cour d'appel, les avocats de l'ancien président ont fait valoir que les actions décrites dans l'acte d'accusation étaient des actes officiels relevant de la fonction du président et que Trump devrait être destitué par la Chambre et mis en accusation par le Sénat pour faire face à des poursuites pénales. Mesure officielle prise par lui pendant son mandat.

Copyright 2023 Nexstar Média Inc. Tous droits réservés. Ce contenu ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.