Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Des dizaines de milliers de personnes manifestent contre la “carte de santé” COVID-19 de la France pour le troisième week-end consécutif

émis en : la moyenne:

Des milliers de personnes à Paris et dans d’autres villes françaises ont manifesté samedi contre un permis sanitaire obligatoire contre les coronavirus pour entrer dans un large éventail de lieux publics, qui a été introduit par le gouvernement alors qu’il combat une quatrième vague d’infections.

Un porte-parole de la police a déclaré que des manifestants avaient blessé trois policiers à Paris. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a indiqué sur Twitter que 19 manifestants avaient été arrêtés, dont 10 à Paris.

C’était le troisième week-end consécutif que les personnes opposées aux nouvelles mesures du président Emmanuel Macron sur le coronavirus descendaient dans la rue, une démonstration de détermination inhabituelle à une période de l’année où beaucoup de gens se concentrent sur leurs vacances d’été.

Le nombre de manifestants n’a cessé de croître depuis le début des manifestations, faisant écho au mouvement des “gilets jaunes” qui a débuté fin 2018 contre les taxes sur les carburants et le coût de la vie.

Un responsable du ministère de l’Intérieur a déclaré que 209 090 ont manifesté dans toute la France, dont 14 250 rien qu’à Paris. C’est environ 40 000 de plus que la semaine dernière.

“Nous créons une société séparée et je pense qu’il est déraisonnable de faire cela dans un pays de droits humains”, a déclaré Anne, une enseignante qui manifestait à Paris. Elle a refusé de donner son nom de famille.

“Alors je suis descendu dans la rue, et je ne me suis jamais opposé de ma vie. Je pense que notre liberté est en danger.”

Les visiteurs qui se rendent déjà dans des musées, des cinémas ou des piscines se voient refuser l’entrée s’ils ne peuvent pas présenter un permis sanitaire attestant qu’ils ont été vaccinés contre le COVID-19 ou ont récemment eu un test négatif.

Le Parlement a approuvé cette semaine une nouvelle loi qui rendra les vaccinations obligatoires pour les agents de santé et étendra l’obligation de permis de santé aux bars, restaurants, foires commerciales, trains et hôpitaux.

Environ 3 000 policiers ont été déployés dans la capitale, alors que les agents anti-émeute cherchent à maintenir les manifestants sur les routes autorisées.

Les autorités ont cherché à éviter une répétition des événements la semaine dernière, lorsque des échauffourées ont éclaté entre la police et les manifestants sur les Champs-Elysées.

Des manifestants sont également sortis dans d’autres villes comme Marseille, Lyon, Montpellier, Nantes et Toulouse, scandant “Liberté !” et “Ne passez pas la santé!”.

(Reuters)