Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Des sources affirment que le plus grand investisseur de TIM, Vivendi, souhaite discuter du plan du réseau avec le gouvernement

MILAN, 6 novembre (Reuters) – Telecom Italia (TIM) (TLIT.MI) Meilleur investisseur Vivendi (VIV.PA) Des proches du conglomérat de médias français ont déclaré dimanche qu’il souhaitait entamer des discussions avec le nouveau gouvernement italien de droite sur un nouveau projet de création d’une société nationale de haut débit.

Telecom Italia, endetté, est engagé depuis des mois dans des négociations pour vendre son précieux réseau terrestre au prêteur public Cassa Depositi e Prestiti (CDP).

La vente potentielle faisait partie d’un précédent plan parrainé par le gouvernement visant à combiner les actifs du réseau fixe de TIM avec ceux du petit opérateur haut débit Open Fiber afin de créer un réseau national pilote sous le contrôle du CDP.

Cependant, les problèmes de réglementation et d’évaluation ont entravé les efforts jusqu’à présent, et le projet de création d’une société de réseau unique est en cours de réévaluation par le nouveau gouvernement, qui a prêté serment le mois dernier.

Samedi, le sous-secrétaire Alessio Butti a déclaré à Sky qu’il considérait la création d’une seule société à haut débit comme une « priorité », ajoutant qu’il entamerait bientôt des discussions avec toutes les parties prenantes, y compris le CDP, sur une nouvelle version du projet.

Butti avait auparavant fait appel au CDP pour poursuivre le projet One Network qui acquiert TIM, dans le cadre d’un plan baptisé « Minerva ».

Dans le cadre de ce plan, TIM maintiendra le réseau tout en évitant ses services et opérations unitaires cotés au Brésil afin de réduire son arriéré de dettes.

Des proches du groupe de médias français ont déclaré dimanche que Vivendi appréciait l’ouverture au dialogue de Butti et ont réitéré la disponibilité de la société cotée à Paris à entamer des discussions pour trouver une solution rapide.

READ  Un pilote de Delta poursuit une compagnie aérienne pour avoir volé une application qu'il a conçue

Dans son discours d’ouverture au Parlement, le nouveau Premier ministre italien, Giorgia Meloni, s’est engagé à garantir que les réseaux stratégiques nationaux appartiennent à l’État tout en permettant aux entreprises de télécommunications de se faire concurrence pour les services.

CDP, propriété du Trésor, qui contrôle Open Fiber, est le deuxième investisseur de TIM avec une participation de 10 %. Vivendi détient une participation de 24 % dans TIM.

Reportage d’Elvira Paulina; Écrit par Elvira Polina et Francesca Landini; Montage par David Evans

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.