Dernier hommage à Etienne Tshishekedi à Bruxelles, ses camarades opposants veulent rapatrier le corps du défunt

0
494

Aujourd’hui la diaspora congolaise à Bruxelles a rendu un dernier hommage à Etienne Tshishekedi à la basilique du Sacré-Cœur de Koekelberg à Bruxelles. Un moment fort qui a réuni la plupart des opposants Congolais en exil politique.

Un dernier hommage a été rendu au leader historique, Etienne Tshishekedi à Bruxelles. La dépouille de l’opposant a été exposée ce matin dans la basilique du Sacré cœur de Koekelberg à Bruxelles.

Les parents et sympathisants ont répondu massivement à la levée du corps. Allongé dans ce temple de Dieu, sa fameuse casquette sur sa dépouille « Tshitshi », comme il se faisait appeler, a reçu un dernier au revoir de ses fidèles amis.

Le représentant de l’union pour la démocratie et le progrès (UDPS) au Benelux, André Kbanka était le premier à prendre la parole. Dans son discours, il a appelé les Congolais à continuer le combat de Etienne Tshisekedi . Selon lui, «  il faut appliquer son testament politique. Il faut que nous le prenions en charge ».

Un autre opposant a décidé de rentrer au pays par respect à son mentor malgré qu’il ait des démêlés avec la justice. Il s’agit de Moise Katumbi, lui aussi en Europe comme ses autres camarades. Il déclare: « je rentrerai au pays avec la dépouille mortelle d’Etienne».

Pour le moment, les partisans de l’opposant historique n’ont rien déclaré sur les conditions du rapatriement du corps. Un rapatriement de corps qui est toujours considéré comme litige. Le gouvernement et la famille politique de l’opposant n’ont pas trouvé d’idées convergentes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here