Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

« Je comprends ce qu’il essaie de faire.

Le différend sur le contrat de Xavien Howard implique son coéquipier comme un symbole d’importance financière, ce qui pourrait conduire à des moments difficiles.

Cela n’a pas encore été le cas pour Howard et Byron Jones, selon The Last Angle, qui a déclaré aux journalistes que les problèmes de Howard avec leur différence de salaire n’ont pas gâché leur relation.

“Ça ne me dérangeait pas parce que honnêtement l’homme, l’homme est l’un des meilleurs”, a déclaré Jones à propos de Howard. Via le Miami Herald. “Le gars a eu 10 interceptions l’année dernière. Il n’y a pas de secret pour son impact sur la défense et son impact sur l’équipe. Quand un joueur a une saison comme celle-ci, il est le meilleur. Je comprends ce qu’il essaie de faire. Garçon. Nous avons joué beaucoup de coups durs ensemble au cours de la dernière année. » Nous nous sommes liés les uns aux autres, donc je comprends le business. »

La situation de Howard s’aggrave depuis un certain temps maintenant, mais ce n’est que dans le rapport de mardi que Corner Corner a fait une déclaration publique à ce sujet. C’était si puissant que Howard s’est décrit comme L’un des meilleurs joueurs de la NFLEt il a inclus un détail clé après avoir énuméré ses distinctions : “Cependant, je suis le deuxième salarié le mieux payé de mon équipe, ce qui n’est même pas proche.”

“Je comprends ce qu’il essaie de faire”, a insisté Jones. “Évidemment, nous aimerions l’avoir ici, mais il n’y a pas de rancune. Je n’ai pas peur des faits. Le gars est le meilleur. Il n’y a aucun doute là-dessus. L’année dernière, nous lui avons donné toutes les couvertures rigides et il s’est présenté .”

“Non seulement il s’est présenté, mais il a également excellé dans ces domaines. Il n’a pas eu les objections concernant les cupcakes. Il est allé les chercher – une main, un coup haut. Il a fait son argent. Il l’a définitivement mérité.”