Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Julian Alavelippi sprinte vers l’étape du Tour de France et revient sous le maillot jaune des leaders

BAdam Yates de Retain a perdu dans une course à trois, alors que le Français Julian Alavelipe a remporté la deuxième étape du Tour de France pour remporter le maillot jaune.

Yates, le pilote de Mitchellton Scott, a rattrapé une rupture à deux entre Alaphillipe et le Suisse Marc Hirschi dans la dernière ascension à 10 kilomètres à parcourir à Nice et faire équipe pour repousser le peloton.

Le trio a failli être surpris en train de jouer au chat et à la souris lorsque la ligne d’arrivée est apparue, mais la course finale du pilote Deceuninck-Quick Step Alaphillippe l’a vu dépasser Hirschi (Sunweb), Yates sautant une seconde derrière lui.

Alavelippi a remporté le maillot jaune du premier vainqueur de l’étape Alexander Christophe, et Yates a pris la deuxième place de quatre secondes au classement général.

Alaphillippe, qui a décroché sa cinquième victoire au Tour de France en quatre heures 55 minutes 27 secondes, a toujours été le favori pour s’imposer en fin de course devant Yates mais Hershey l’a poussé jusqu’au bout.

Le Belge Greg van Avermait (équipe CC) est sorti de la course au Peloton pour terminer quatrième, devant le Colombien Sergio Higita (EF Pro Cycling) et le Néerlandais Bok Molima (Trek Segafredo), sixième.

Alaphillippe mène le classement général avec un temps de 8: 41,35, quatre secondes devant Yates, Hershey traînant encore trois secondes et Hijita quatrième.

“J’ai sauté vers Alfilipe et Hershey et ensuite nous nous sommes mis au travail”, a déclaré Yates après avoir coupé une pause pour rattraper le classement lors de la récente ascension, à 11 kilomètres de là.

READ  Neymar Jr en raison de blessures, de la ligue des champions et de sa jeune carrière d'acteur

Au final, je n’aurais jamais gagné la course, les deux sont plus rapides que moi, mais c’était une bonne deuxième étape et j’en suis très content.

“Peut-être que si j’avais eu une autre montée ou quelque chose comme ça, mais comme je l’ai dit, dans une course avec ces deux-là, dans ce genre d’arrivée, j’aurais toujours terminé deuxième ou troisième, mais c’était une bonne journée.”
Autorité palestinienne