Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Karsten Warholm établit un record du monde du 400 m haies

TOKYO – L’Américain Ray Benjamin et le Norvégien Carsten Warholm ont passé ces dernières années à tourner l’un sur l’autre alors qu’ils se battent pour le titre du plus grand 400 mètres haies du monde.

Mardi, sous le soleil oppressant de midi dans le stade olympique, Warholm a battu son record du monde pour remporter sa première médaille d’or olympique, battant Benjamin, qui a terminé deuxième.

Warholm a terminé en 45,94 secondes. Benjamin a également visé le record du monde actuel en 46,17. La Brésilienne Alison dos Santos est arrivée troisième.

À l’approche des Jeux de cet été, Warholm et Benjamin semblaient déterminés à s’affirmer comme le meilleur joueur du monde. dans le Essais olympiques américains En juin, Benjamin a failli battre le record du monde de l’épreuve, à 0,05 seconde de la marque de Kevin Young en remportant l’or olympique aux États-Unis en 1992. Pour ainsi dire, le temps de Benjamin était le deuxième plus rapide de l’histoire.

Une semaine plus tard, Warholm l’a finalement fait : il a couru 46,70 secondes devant une foule bien-aimée au stade Bislet d’Oslo pour battre le record de Young et se placer dans la position préférée – avec les marges bénéficiaires les plus faibles – à Tokyo.

Warholm, 25 ans, et Benjamin, 24 ans, ont donné un aperçu lorsqu’ils se sont retrouvés dans les mêmes demi-finales dimanche. Les deux hommes ont réussi à franchir la ligne d’arrivée – moins d’un dixième de seconde devant Benjamin – Warholm – alors qu’ils maintenaient leur énergie pour la finale de mardi.

READ  Vladimir Guerrero Jr. des Blue Jays de Toronto passe une nuit d'attaque inoubliable contre les citoyens de Washington

Mais leur chaleur était déconcertante – la première fois qu’ils se sont affrontés depuis 2019, lorsque Warholm a battu Benjamin pour défendre son championnat du monde.

Benjamin et Warholm ne sont que deux des athlètes qui se réunissent pour faire du 400 mètres haies l’un des moments forts des Jeux – et un incontournable de la télévision pour ceux qui regardent de chez eux.

La semaine dernière, on a demandé à Warholm s’il pensait que remporter la médaille d’or nécessiterait un autre record du monde.

“Peut-être que quelqu’un d’autre le fera”, a-t-il dit. « J’ai fait mon travail.

Il a de nouveau fait son travail mardi, battant son propre record du monde dans un stade olympique vide.