Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La France a enregistré une croissance modeste au quatrième trimestre

La France a enregistré une croissance modeste au quatrième trimestre

L’économie française a peut-être légèrement progressé au dernier trimestre de l’année dernière alors que l’activité commerciale a repris après les grèves des raffineries en octobre et que davantage de centrales nucléaires ont été remises en service, a annoncé mercredi la banque centrale.

La Banque de France a estimé que la deuxième économie de la zone euro connaîtrait une croissance de 0,1 % au cours des trois derniers mois de 2022 par rapport au trimestre précédent, sur la base des résultats d’une enquête mensuelle auprès de 8 500 chefs d’entreprise.

L’INSEE, l’agence officielle des statistiques, devrait publier sa première estimation du PIB du quatrième trimestre le 31 janvier.

La banque centrale, qui a laissé son estimation de croissance inchangée par rapport au mois dernier, a pris des mesures en novembre et décembre, les grèves des raffineries en octobre ayant nui à l’approvisionnement en carburant automobile, pesant sur l’activité industrielle, les commerces de détail et les restaurants.

L’activité économique a également été touchée en octobre alors qu’un nombre record de centrales nucléaires ont été mises hors service pour maintenance, bien qu’un retour plus progressif soit intervenu à la fin du trimestre.

Les entreprises ont également signalé que les problèmes de chaîne d’approvisionnement se sont encore atténués, avec seulement 41% des entreprises industrielles déclarant que c’était un problème en décembre, contre un pic de 64% en avril, a indiqué la banque centrale.

Trouver suffisamment d’employés était un casse-tête majeur pour les entreprises, 53 % d’entre elles ne signalant aucun changement par rapport aux 54 % observés en novembre.

Les entreprises ont annoncé leur intention d’augmenter les prix en janvier après l’apaisement des pressions sur les prix ces derniers mois.

READ  "Stupide - continuez à détruire la France" - Evra se bat avec le politicien français Gemmer alors qu'il rejette les commentaires sénégalais

La banque centrale a constaté que 37% des entreprises du secteur industriel prévoyaient d’augmenter leurs prix ce mois-ci, ainsi que 50% dans la construction et 33% dans les services. (Reportage par Lee Thomas. Montage par Jane Merriman)