Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La Lazio à toute vitesse sur Lloris, accord de deux ans imminent

Maximiano fait ses adieux (aujourd’hui visites médicales à Almeria), la Lazio est prête à le remplacer par un ancien champion du monde. En effet, la candidature d’Hugo Lloris, vainqueur de la Coupe du monde 2018 avec la France, postule au poste de deuxième gardien, nul d’un point de vue économique (en dehors du clash) et d’une valeur avérée. Lloris aura 37 ans en décembre, il n’est donc plus si jeune, et justement pour cette raison, il acceptera le rôle de remplaçant de Providel. En plus de ses compétences techniques, il ajouterait également un niveau significatif d’expérience internationale au vestiaire, certainement utile dans une saison qui voit les Biancoceleste revenir en Ligue des champions. Lloris aime beaucoup l’idée d’aller dans la Lazio. Il aurait pu s’y retrouver dans sa jeunesse, lorsqu’il jouait à Nice, mais les négociations n’ont pas eu lieu. Près de quinze ans plus tard, les chemins du club roumain et du gardien français se croisent à nouveau et c’est peut-être le bon moment. A tel point que l’opération de Lloris (depuis deux ans) pourrait en réalité se terminer dans les prochaines heures. Au lieu de cela, il affronte le favori danois Rono, qui joue pour l’Union Berlin. Mais pour lui, il y aura des frais à payer (le club allemand demande 4-5 millions).

Voici Rovella

Pendant ce temps, Niccolo Rouvella a atterri ce matin à l’aéroport de Fiumicino, accueilli par quelques dizaines de supporters de la Lazio. Ainsi commença son aventure au club Biancoceleste. Rouvella procédera aux examens médicaux d’usage demain matin avec Luca Pellegrini, qui arrive également dans la capitale. Ainsi, dans les 24 heures, leur achat deviendra officiel. Le milieu de terrain et le défenseur se mettront immédiatement à la disposition de Sarri et seront presque certainement appelés pour le match de dimanche à Lecce. Pour Pellegrini, c’est un retour, étant donné qu’il a évolué à la Lazio (en prêt) de janvier à juin. Dans son cas, il ne serait pas surprenant que Sarri décide de le laisser jouer tout de suite, étant donné qu’il connaît si bien les mécanismes de l’équipe.

READ  Notes centrales : sox blancs, oursons, tigres