Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La rapporteuse spéciale de l'ONU, Francesca Albanese, interdite d'entrée en Israël

La rapporteuse spéciale de l'ONU pour les territoires palestiniens, Francesca Albanese, se verra interdire l'entrée en Israël, ont déclaré lundi le ministre israélien des Affaires étrangères Israel Katz et le ministre de l'Intérieur Moshe Arbel dans une déclaration commune.

« L'ère du silence juif est révolue », ont déclaré les deux ministres. « Si l'ONU veut redevenir un organe pertinent, ses dirigeants doivent désavouer publiquement les propos antisémites de l'Envoyée spéciale – et la licencier immédiatement. »

« Lui interdire l’entrée en Israël pourrait lui rappeler la véritable raison qui a poussé le Hamas à massacrer des enfants, des femmes et des adultes. »

Le système d'entrée de l'Autorité de la population et de l'immigration contient une note interdisant la délivrance d'un visa à un Albanais.

« Vous avez le droit de résister », s'exprime Francesca Albanese, rapporteuse spéciale de l'ONU sur les territoires palestiniens, lors d'une conférence du Hamas à Gaza le 30 novembre (Crédit photo : AVEC L'AUTORISATION D'ADAM MILSTEIN)

Albanese : le 7 octobre est une réponse à l'oppression israélienne

L'annonce fait suite au commentaire d'Albanese la semaine dernière, qui a déclenché une réaction violente.

En réponse au président français Emmanuel Macron, qui a déclaré que le massacre du 7 octobre était « le plus grand massacre antisémite de notre siècle », Albanese a déclaré dans un message sur X, anciennement Twitter, que « les victimes du 10 septembre n'ont pas été tuées parce que de leur judéité mais en réponse à l’oppression israélienne.

READ  Hunter Biden poursuit l'ancien PDG d'Overstock pour diffamation