Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La religieuse remodèle le rôle des femmes au Vatican

Quelles sont vos expériences en tant que femme lors de ce qui était autrefois des rassemblements réservés aux hommes ?

J’étais la première femme Directeur du Bureau National de la Jeunesse et du Plaidoyer à la Conférence des évêques catholiques de France ; Avant il était prêtre en permanence. Lors d’une réunion à Lourdes, je me souviens d’un vieil évêque qui m’a demandé : « Alors qui es-tu secrétaire ? J’ai dit : Non, je ne suis pas secrétaire, je suis responsable du bureau national. Il était un peu surpris que quelqu’un de sa génération – généralement formé dans des lycées depuis l’âge de 12 ans – n’ait pas beaucoup d’expérience avec les femmes.

La jeune génération est différente. Beaucoup ont des expériences professionnelles. Je travaille avec des pasteurs de jeunesse, et pour beaucoup d’entre eux, le travail de groupe avec des femmes qui pourraient être leurs supérieurs, n’est plus une question ouverte.

avoir des diplômes en administration des affaires, philosophie, sociologie et théologie; J’ai travaillé comme volontaire au Liban. Il a étudié à Boston et à Chicago. Elle a travaillé comme consultante dans une agence de marketing pour des organisations religieuses et non gouvernementales. Quelles parties de cette expérience vous ont conduit à ce rôle crucial – peut-être faire l’histoire – au cœur de l’Église catholique ?

Quand j’étais jeune, j’étais une Girl Scout et plus tard un Boy Scout. C’était une sorte d’auto-école.

Étudiant à HEC Paris (prestigieuse école de commerce), je me suis spécialisé dans l’entrepreneuriat, la prise de risques et l’organisation d’un business plan. J’ai beaucoup appris sur la façon de travailler en équipe, sur la gestion de projet, sur la façon de développer un esprit d’entreprise et sur la façon de prendre des risques.

READ  Faites apprendre le français à votre PDG, dit le Canada au conseil d'administration d'Air Canada

Je suis devenue religieuse en 1995, à 26 ans, et il y a aussi mon expérience de la vie religieuse. Je voudrais souligner mon cheminement spirituel de transformation, de transformation et de vie en communauté. Tout au long de sa vie, elle fait face à des difficultés, des crises et des tempêtes. Mais si vous êtes vraiment enraciné dans la foi et êtes assuré que le Christ est avec vous, alors le message principal des Évangiles et de l’Église est que les ténèbres ne sont pas la fin. Il y a toujours un message d’espoir et de résurrection. Cela m’a aidé, même dans les moments difficiles.

Tu es aussi un grand marin.

je suis le capitaine ! Et oui, la voile a été une grande école de vie et de leadership. Quand on est skipper, il faut écouter son équipage. Pendant de nombreuses années, j’ai reçu le cadeau des paradis de la voile et de la conduite pour les jeunes. C’était une façon de mettre en commun mon expérience de la voile et de m’inviter dans un service d’aide aux jeunes. Vraiment, la mer est ma place.