Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La star française de droite rejoint l'Italienne Giorgia Meloni au Parlement européen – Politico

La star française de droite rejoint l'Italienne Giorgia Meloni au Parlement européen – Politico

« En rejoignant l'ECR, nous sommes en passe avec ce groupe de dépasser le groupe du renouveau d'Emmanuel Macron et ainsi de réduire l'influence centriste au Parlement européen », a déclaré Maréchal, la belle-fille de Marine Le Pen. Parti de droite, Rassemblement National (siège avec le groupe d'extrême droite Identité et Démocratie – ID – au Parlement).

Cette décision est une décision curieuse pour l'ECR, car la Reconquête – fondée par le politicien français Eric Gemmer et dont le nom fait référence à la période de la « Reconquista » de l'histoire européenne, lorsque les États chrétiens ont expulsé les musulmans de la péninsule ibérique – est considérée comme trop radicale. que le Rassemblement national. Le Pen lutte depuis des années pour se présenter comme plus modérée et prête à gouverner.

L'ajout de Bay au groupe ECR, qui a récemment flirté avec l'idée d'accepter le leader autoritaire hongrois Viktor Orbán et les députés européens de son parti Fidesz, pourrait présenter certains risques.

Roberts Zyle, l'unique vice-président du parlement de l'ECR, a déclaré : « Personnellement, je pense certainement [having] Avec un parti français dans le groupe du point de vue du pouvoir, c'est un enjeu important.

Il a précisé que le comité ECR composé de hauts législateurs avait accepté d'accepter Bay après qu'il ait prêté serment sur sa position sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

« Notre mission ambitieuse est de déplacer le centre de gravité du Parlement européen pour mettre fin au majoritarisme », a déclaré Bay, contre « l'immigration de masse », « l'islamisation », l'éveil culturel et « l'activisme LGBT ». S'adressant aux journalistes près du Parlement Half Cycle.

READ  Le Pen a été réélu chef de l'extrême droite française