Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

La Suède mène 6-0

La Suède mène 6-0

Erik Karlsson a brisé l’égalité 1-1 grâce à un but en avantage numérique à 1:29 du début de la troisième période pour donner à la Suède une victoire 3-1 contre la France cet après-midi. Carlson, qui participait à ses premiers Championnats du monde masculins depuis 2012, a reçu une passe de son compatriote Viktor Hedman, s’est dirigé vers le sommet du cercle et a décoché un tir frappé devant le bloqueur de Quentin Papillon.

Andrei Burakovsky a ajouté un but vide à quatre secondes de la fin pour sceller la victoire. La France n’a désormais marqué que dix buts en six matches, en grande partie parce qu’elle n’a gagné qu’une seule fois en six matches.

Les deux équipes concluent leur premier tour demain. La France affrontera l’Allemagne lors du match d’ouverture, et plus tard dans la journée, Trey Croner et la Slovaquie.

« C’était un match difficile à jouer aujourd’hui », a déclaré Fabian Setterland, vainqueur. « Ils ont fait du bon travail et nous n’avons pas été éliminés. Je savais que nous devions être bons, nous devions être bons. Ils nous ont rendu la tâche difficile. Lorsque nous avons dépassé, nous n’avions pas beaucoup de temps. Nous devions être rapides et alertes, ils ne nous ont pas appelés, mais nous avons finalement montré à quel point nous étions forts.

« Nous avons fait un bon match, mais je me sens mal pour les gars », a déclaré Kevin Posen. « Nous travaillons dur à chaque match mais nous ne marquons pas de points. Je suis très fier de la façon dont nous avons joué aujourd’hui. J’espère que nous pourrons marquer des points contre l’Allemagne demain. Un nouveau défi viendra bientôt avec les qualifications olympiques. Nous Il faut être prêt, ça aide vraiment et aujourd’hui nous, ceux qui l’ont fait sont toujours parfaits.

READ  Le russe Gazprom va arrêter complètement l'approvisionnement en gaz du français Engie

Les 20 premières minutes furent inégales et hésitantes, la Suède ayant du mal à pénétrer une défense française têtue, mais la France incapable de générer la moindre attaque. Les tirs ont favorisé la Suède, 12-3, et chaque équipe a eu un penalty, mais il n’y avait aucune chance d’obtenir un score de niveau A car la bataille s’est principalement déroulée depuis des zones dangereuses entre les lignes bleues.

Les choses ont commencé lentement dans la seconde mais se sont accélérées à mi-parcours. Lucas Raymond a ouvert le score à 8h00. Il a reçu une passe de Burakovsky et a décoché un tir par-dessus le gant de Papillon pour donner à la Suède une avance de 1-0.

Ce but a stimulé les Français et ils ont égalisé le match 83 secondes plus tard lorsque Charles Bertrand a repéré une rondelle à bout portant. Ce but a mis fin à la plus longue séquence de blanchissage. La Suède avait remporté les deux derniers matchs entre les équipes par blanchissage, la dernière fois que la France a marqué contre les Suédois, c’était le 11 mai 2015 lors du deuxième match. Il a fini par jouer 166:31.

Les Suédois ont eu une bonne chance de prendre les devants tard dans le jeu de puissance de la France. Pierre-Édouard Bellemare est tombé alors qu’il transportait la rondelle de son côté, et Max Friberg a récupéré la rondelle libre et est entré seul, heurtant la barre transversale.