Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Le fabricant de médicaments Merck fait l’objet d’une enquête officielle en France sur un médicament pour la thyroïde

Le fabricant de médicaments Merck a déclaré mercredi qu’il avait fait l’objet d’une enquête officielle par un tribunal français pour avoir fourni de fausses informations sur son médicament thyroïdien Levothyrox.

L’avocat de Merck, Mario-Pierre Stassi, a déclaré que la société continuerait de coopérer avec les autorités sur la question et que la procédure judiciaire complète devrait pouvoir suivre son cours.

Merck a déclaré que la décision d’un juge de la ville française de Marseille ne concernait en aucun cas la nouvelle formulation du produit Levothyrox, mais la manière dont la société a fourni des informations lors du passage de l’ancienne à la nouvelle formulation.

Lire aussi | Les maladies thyroïdiennes augmentent en Inde

En mars 2022, la plus haute juridiction française, la Cour de cassation, a confirmé une décision de la Cour d’appel de Lyon de 2020 qui a condamné Merck à payer 1 000 euros (982,30 $) chacun pour indemniser plus de 3 300 personnes en France qui ont souffert de problèmes de thyroïde après avoir changé la formulation du médicament. En 2017.

Les plaignants ont allégué que Merck n’avait pas fourni d’informations adéquates sur les modifications apportées au produit.

La décision de Merck de retirer le lactose du médicament pour en faciliter la manipulation a provoqué des effets secondaires tels que perte de mémoire, prise de poids et palpitations, ont-ils déclaré.

READ  Bourgogne, France, excursion en bateau de 12 passagers