Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Le film « Le Testament » est très bien en France

Le film « Le Testament » est très bien en France

Il n’est pas rare que la critique du cinéma suscite la satire acerbe de Denis Arcand, plus proche de la culture française que de la tradition québécoise. Écrit, Carl Bergeron, portant le même titre que le livre Les paroles sont les mêmes. Ce n’est pas le dernier film du cinéma national, l’accordRécolte de lauriers à la mère patrie.

Bien l’accord Au début de la dernière semaine de l’année, en six sorties au cours de la semaine et 11 427 entrées (en 5 jours et 60 exemplaires), il a enregistré une mini-critique réussie. Ce film, intitulé « Reine à la dent dure contre le wokisme a évidemment », a reçu un véritable succès. Mais, exceptionnellement, obtenez du succès en cette période grâce aux médias gouvernementaux tels que Télérama et autres LacroixComme c’est le cas Le Monde et autres Boucles C’est devenu une vision dégoûtante.

Danse Le FigaroLe célèbre historien Eric Neuhof affirme que « Denis Arcand n’a pas eu son propre époque artistique ». Après cela, les cinéastes ont trouvé le meilleur moyen de critiquer le wicisme et d’apprendre l’humour. « Le repas salubre de ce matin est de votre faute. Contrairement à la politique correcte, la méthode Arkan est la meilleure. C’est la route du Québec, ça en fait partie. Pour assister à l’équivalent chez nous. Il n’y a aucune interruption dans la rivière. »

France Info, qui n’est pas habituée à la pêche sportive, aime le « regard poignant » de Denis Arcand et apprécie que « le dernier petit poisson soit le meilleur de tous ». Film de bien-être. Les nerfs de la salle, Denys Arcand, sont comme une table-matin, jamais chagrin, nostallgique et swing, toujours d’entraînement.

READ  Mort de Frank Bonner : la star de "WKRP In Cincinnati" avait 79 ans

Comme le film « Inégal », le rideau de la culture française française, Téléramaa été touché par la scène de cette discussion entre « Annuler la culture » et « mémoire nécessaire ». Pour le bien de la profession, « c’est à cette époque qui s’insinue dans votre intelligence l’accord. Un film sur la chute de la vie d’un sardonien à la recherche d’une nouvelle vie et sans âme ni âme. » Saluant l’«humour trompeur» du cinéma, de la vie catholique Lacroix Attention, le film est « dégoulinant de charme qui a besoin de beaucoup de l’interprétation douce et de la photographie élégante de Rémy Girard ». Le magazine a trouvé la « fin lumineuse » et a confirmé qu’elle « confirme rétrospectivement la soupe dans laquelle la satire a émergé aussi bien cette génération de personnes âgées indifférentes que l’émergence de personnes plus jeunes ». Le testament du cinéma vieux de 82 ans survivra-t-il à ce dernier message d’espoir ? »

Arcand comparé à Psemour

Par contre, la critique insidieuse du médium qu’autorise si profondément Denis Arcand irrite le quotidien. Le Monde, qui aurait pu être comparé dans le film au mauvais candidat nationaliste à la présidence française, Eric Zemmour. Le magazine a vanté « l’influence renouvelée d’Éric Zemmour par Denis Arcand dans la direction des femmes – et soi-disant dans la « féminisation de la société » – des agents d’influence intellectuelle ». Au quotidien, « Le cinéma n’est qu’une discussion profonde sur son âme, une analyse approfondie de ses capacités de navigation peut plaire à tout le camp ! Et à « On ne peut plus rien dire ».

READ  Les fans d'Eagle font connaissance avec Hrithik Roshan à travers son épisode dans la nouvelle vidéo de Saba Azad en France. Regardez ici

Boucles Rien de plus que le clément et juge que le cinéaste « c’est une grande affaire » depuis Déclin de l’Empire américain et autres Jésus de Montréal. Ensuite, le « camp élu », Denis Arcand, a déclaré qu’il laissait derrière lui tous ceux qui déploraient cette évolution égalitaire et qu’il niait l’opinion laissée par sa propre opinion sur le sujet. «Son désabusement est sans finesse.»

« Féministes, écolières, progressistes et autres femmes, ce film n’est pas pour vous ! » Évitez la vie quotidienne Indépendant De Perpignan, qui suivait la fin du film. Caractéristiques de ce qui est écrit dans la presse régionale, Al-Daily Paris Normandie Placez le film en ligne droite Invasion barbare Il se réjouit que « la tarte parvois, le respect de d’Arcand dans la société québécoise, sera moelleuse et agréable ».

Regarder la vidéo