Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Le pape François rentre chez lui après un court séjour à l’hôpital

Le pape François rentre chez lui après un court séjour à l’hôpital

Le pape François est sorti de l’hôpital universitaire A. Beau samedi matin.

Par le correspondant de Vatican News

Le pape François est sorti de l’hôpital Gemili samedi matin après un court séjour à l’hôpital qui comprenait des examens et un traitement pour la bronchite.

Dans une brève déclaration samedi matin, le bureau des médias du Saint-Siège a indiqué qu’avant son départ, Sa Sainteté le Pape a reçu la direction de l’hôpital, dont Franco Agnelli, recteur de l’Université catholique du Sacré-Cœur. Marco Elefante, directeur général de la clinique médicale ; et l’assistant général ecclésiastique de l’hôpital, Mgr Claudio Giulidori, ainsi que l’équipe médicale et les travailleurs de la santé qui l’ont assisté pendant sa convalescence.

La clinique universitaire Agostino Gemelli, le plus grand hôpital de Rome, est l’hôpital universitaire de la Faculté de médecine de l’Université catholique. L’hôpital porte le nom du frère franciscain Agostino Gemelli, médecin et psychologue, également fondateur et premier recteur de l’université.

En quittant l’hôpital, le pape François a brièvement arrêté sa voiture pour saluer les personnes présentes, s’arrêtant un instant pour embrasser et prier avec le couple qui a perdu sa fille pendant la nuit.

Visitez Sainte-Marie-Majeure

Le Saint-Père s’est ensuite rendu à la Basilique de Santa Maria Maggiore, où il a prié devant l’icône de Marie, Salus Populi Romani, pour tous les malades et ceux qui souffrent de la maladie ou de la perte de leurs proches. Et il a prié d’une manière particulière pour les enfants qu’il a rencontrés hier dans le service d’oncologie pédiatrique et de neurochirurgie pédiatrique de l’hôpital, leur confiant la protection de la Sainte Vierge.

READ  Très proche! L'Islande a failli avoir un parlement à majorité féministe