Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Le Premier ministre déclare que la France connaît la pire sécheresse de tous les temps

PARIS (AP) – La Première ministre française Elisabeth Borne a averti vendredi que la France était confrontée à la « sécheresse la plus grave » jamais enregistrée et a annoncé l’activation d’une cellule de crise gouvernementale.

Bourne a déclaré que de nombreuses régions de France traversaient des « conditions historiques » alors que le pays subissait sa troisième vague de chaleur cet été.

« La sécheresse exceptionnelle que nous connaissons actuellement prive de nombreuses communes d’eau et est un drame pour nos agriculteurs, nos écosystèmes et la biodiversité », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le rapport souligne que les prévisions météorologiques suggèrent que la chaleur se poursuivra pendant les 15 prochains jours, augmentant l’évaporation et la demande en eau, ce qui aggravera encore la situation.

La cellule de crise du gouvernement sera chargée de surveiller la situation dans les zones les plus touchées et de coordonner les mesures telles que l’approvisionnement en eau potable de certaines zones.

Il surveillera également l’impact de la sécheresse sur la production d’énergie, les infrastructures de transport et l’agriculture de la France.

La sécheresse pourrait forcer le géant français de l’énergie EDF à réduire la production d’électricité dans les réacteurs nucléaires qui utilisent l’eau des rivières.

La France compte désormais 62 régions soumises à des restrictions d’utilisation de l’eau en raison du manque de pluie.

Lors d’une visite dans le sud-est de la France, le ministre chargé du changement environnemental, Christophe Bechu, a déclaré que plus de 100 municipalités ne pouvaient pas fournir l’eau du robinet et devaient la livrer par camion.

« La situation est désastreuse et nous donnons la priorité à l’eau potable par rapport à d’autres usages », a-t-il déclaré.

READ  Victimes de la fusillade de San Jose: qui elles sont ici

Le mois de juillet a été marqué par un déficit pluviométrique sans précédent en France. Selon l’agence météorologique nationale Météo France, les précipitations de seulement 9,7 millimètres (0,3 pouces) sont tombées 84% ​​en dessous des chiffres moyens du même mois au cours des trois dernières décennies.

Juillet 2022 sera le deuxième mois le plus sec depuis le début des mesures en 1958-1959, selon Météo France.

À l’échelle nationale, les agriculteurs ont de plus en plus de mal à nourrir le bétail en raison d’un manque d’herbe fraîche et de rendements plus faibles, en particulier dans les champs non irrigués et les cultures à forte intensité d’eau comme le maïs.