Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Le producteur de télévision français Banegay est présenté au public via une société de chèque en blanc soutenue par Arnault

Bernard Arnault, milliardaire et président de LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE, prend la parole à l’ouverture de l’atelier Louis Vuitton à Vendôme, France, le 22 février 2022. REUTERS/Benoit Tessier/File Photo

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

PARIS (Reuters) – Le groupe de médias français Banegay entrera en bourse par le biais d’une fusion avec une société de rachat soutenue par le milliardaire Bernard Arnault dans le cadre d’un accord d’une valeur de plus de 4 milliards d’euros (4,21 milliards de dollars), un dirigeant de la société mère. Il a dit mardi.

La maison de production derrière des succès télévisés mondiaux comme « The Voice », « Black Mirror », « The Kardashians » et « Master Chef » fera partie d’une entité cotée appelée FL Entertainment, qui aura sa première cotation le 1er juillet, a déclaré le PDG François Riahi a dit. .

Riahi, qui deviendra le PDG du groupe, a déclaré que l’accord donne à FL Entertainment une valeur d’entreprise de 7,2 milliards d’euros, dette comprise, ou 4,1 milliards d’euros en valeur des fonds propres.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

En 2022, FL Entertainment devrait générer un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros et un bénéfice d’exploitation de base de 650 millions d’euros.

Elle sera introduite en bourse via l’acquisition de Pegasus Entrepreneurs (PEACE.AS), une société d’acquisition à vocation spéciale (SPAC) soutenue notamment par la société d’investissement Tikehau Capital (TKOO.PA) et Financière Agache, une société holding contrôlée par LVMH (LVMH) . .PA) fondateur d’Arnault. Lire la suite

READ  La France aurait émis un mandat d'arrêt contre le magnat de l'automobile en fuite Carlos Ghosn

FL Entertainment accueillera un autre média, la société de jeux en ligne Betclic. Betclic et Banijay sont actuellement contrôlés par l’investisseur Stéphane Corbett via sa branche d’investissement Financière LOV.

LOV Group injectera 250 millions d’euros dans FL Entertainment dans le cadre de l’opération et détiendra 46% de son capital et 72% des droits de vote.

Riahi a déclaré que FL Entertainment avait également obtenu 220 millions d’euros de financement dit de pipeline, qui permet à un groupe d’investisseurs institutionnels d’acheter des actions à des taux réduits.

Les actionnaires existants de Banijay et Betclic, comme le géant des médias Vivendi (VIV.PA), le fonds détenu par la Société monégasque des Bains de Mer et le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière Fimalac, se sont également engagés à réinvestir.

En conséquence, Vivendi, contrôlé par le milliardaire Vincent Bollor, détiendra 20 % de FL Entertainment. La Société des bains de mer et Fimalac détiendront respectivement 10% et 7% de l’entité.

(1 dollar = 0,9494 euros)

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

(Reportage de Matthew Rosemin) Montage par Tassilo Hamill, Lisa Schumaker et Mark Porter

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.