Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Le Timor oriental ouvre un nouveau port dans le plus grand investissement étranger jamais réalisé – l’économie

Agence France Presse

Dili, Timor oriental ●
Jeudi 1 décembre 2022

2022-12-01
10:35

5aba7b8a7e7e6df2023f04d0fa06cfde
2
Économie
Timor oriental, Indonésie, Australie, mer profonde, ports, affaires, investissement, France
libre

Le Timor oriental a inauguré mercredi un nouveau port en eau profonde géré par un groupe français, dans le cadre du plus gros investissement étranger jamais réalisé dans un projet d’infrastructure dans le plus récent pays d’Asie du Sud-Est.

Le port de 490 millions de dollars dans le golfe de Tibar près de la capitale Dili devrait étendre le commerce au Timor-Leste, l’un des pays les plus pauvres de la région.

« Il était essentiel de relier le Timor oriental aux principales routes maritimes d’Asie », a déclaré Olivier de Noray, directeur du port du géant maritime français Bolloré. Agence France Presse.

Il a déclaré que le port pourra recevoir des navires de plus de 8 000 conteneurs et que les navires naviguant de Singapour via l’archipel indonésien vers l’Australie pourront y faire escale.

Le Timor Leste, qui a obtenu son indépendance de l’occupation indonésienne en 2002, possède déjà un port à Dili, mais il n’est pas assez profond pour accueillir de grands porte-conteneurs.

Le nouveau projet, qui a duré quatre ans, est exploité dans le cadre d’un accord de partenariat public-privé de 30 ans.

Le Timor oriental contribuera 135 millions de dollars et Bollor 155 millions de dollars pour la phase initiale du projet, selon le gouvernement local.

Le port a commencé ses opérations en septembre et a ouvert ses portes mercredi.

Il deviendra le premier employeur privé du pays avec plus de 300 emplois, selon Bollor.

READ  Le Hindenburg vend les plaintes du groupe indien Adani, citant des problèmes de dette et de comptabilité

Sa construction dans une baie bordée de mangroves avec des récifs coralliens et des tortues de mer partiellement endommagés a suscité des inquiétudes quant aux risques pour l’environnement.

Bolour a déclaré qu’elle travaillait avec une ONG locale sur des projets environnementaux.