Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les anciens de la Green Mountain Stage Race remportent le Tour de France

Les anciens de la Green Mountain Stage Race remportent le Tour de France

Un groupe solide d’anciens élèves de la Green Mountain Stage Race a participé cette année au Tour de France (TDF) et au Tour de France féminin. Simone Pollard (St Michael-Auber 93) et Olivia Baril (Valcar Travel & Service) ont concouru dans la catégorie féminine TTF. Pollard a terminé huitième de l’étape 1 et 11e de la compétition des jeunes cavaliers. En 2017, GMSR Pollard, alors âgé de 17 ans et faisant partie de l’équipe nationale canadienne, a terminé deuxième au classement général (GC) et a remporté la course Queen of the Mountains dans la course P/1/2/3. À 20 ans en 2017, il a terminé cinquième de l’étape 3 (Mad River Road Race) et sixième du classement général.



Cinq anciens du GMSR ont participé au TDF masculin. Parmi eux, Antoine Duchesne (Groupama-FTJ), Michael Woods (Israël-Premier Tech), Gulliam Bolvin (Israël-Premier Tech), Matteo Jorgensen (Moviestar) et Hugo Houle (Israël-Premier Tech). A terminé quatrième au GC à GMSR en 2015 et 2016. Cette année à TDF il a terminé 21ème au GC et quatrième au concours Jeunes Cavaliers. Hoole a souvent attaqué, entraînant plusieurs échappées. À l’étape 16, il a renforcé son attaque en remportant sa première victoire d’étape lors d’un événement du World Tour. Houle a dédié la victoire à son frère Pierre, qui a été tué par un conducteur ivre alors qu’il courait à Québec. Hoole a terminé 24e au classement général.

« Bien qu’aucun de ces concurrents TDF ne se soit inscrit au GMSR de cette année, nous avons plusieurs coureurs prometteurs qui espèrent avoir un impact sur les recruteurs d’équipes professionnelles en obtenant une solide finition lors de l’événement de cette année. L’événement attire souvent certains des meilleurs coureurs juniors en Amérique du Nord et au-delà. Recherchez des courses de classe mondiale dans les domaines professionnels masculins et féminins et dans le domaine masculin junior », a déclaré le fondateur et directeur de la course, Gary Kessler.

READ  Les écoles sont fermées en raison du risque d'inondation sur la rivière Salinas

Le champion national professionnel masculin américain Kyle Murphy (Human Powered Health Team) concourra sous le maillot Stars and Stripes dans le peloton professionnel masculin, et les organisateurs s’attendent à ce que de nombreux coureurs le battent pendant les quatre jours de course. Chez les femmes, la résidente de Montpelier Kaitlyn Agnew (Wolfpack Racing) a remporté le Critérium de Burlington l’an dernier dans une division palpitante et espère répéter sa victoire. Sur une note plus locale, India Harvey (Sisterhood of Cycling) est une coureuse de cross-country accomplie et diplômée de Harwood Union qui voyage de sa maison en Californie à la Mad River Valley pour participer à sa première course d’État.

Les organisateurs de la course GMSR s’attendent à ce que plus de 550 coureurs s’affrontent pendant quatre jours lors de l’événement de cette année, qui se déroule pendant le week-end de la fête du Travail du 2 au 5 septembre.

« Presque tous les concurrents viendront de l’extérieur du Vermont, et beaucoup visiteront le Vermont pour la première fois », a déclaré Kessler.

Des bénévoles sont encore nécessaires pour faire de cet événement un succès. De l’aide est nécessaire au cours des quatre jours, y compris l’inscription, la préparation du parcours, les juges King of the Mountains et les conducteurs de caravanes de course le jeudi et le vendredi.

Les bénévoles ont une place au premier rang pour toutes les courses passionnantes et reçoivent un t-shirt de l’événement et un dîner de Thanksgiving après l’événement. Ceux qui peuvent aider sont priés d’envoyer un e-mail Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer Javascript pour le voir. Ou appelez le 802-496-5415.

READ  Des orages supercellulaires ont frappé Chicago à 90 mph, causant des dommages massifs à des milliers de personnes sans électricité