Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les bons ultras affrontent la police anti-émeute avant la finale de la Coupe de France

Par Jérôme Bookmeyer | Presse associée

PARIS – Des affrontements mineurs ont éclaté entre la police anti-émeute et les Ultras du club de football de Nice devant une grande gare avant la finale de la Coupe de France samedi.

Environ 450 à 500 Nice Ultras, dont certains portaient des placlavas, étaient regroupés devant le Carré de Lyon, où les trains en provenance de la ville méridionale de Nice arrivent à Paris.

Les chefs de groupe ont commencé à se déplacer rapidement dans les rues à l’extérieur du Carré de Lyon. Des dizaines de policiers anti-émeutes sont allés les arrêter et prévenir d’éventuels affrontements avec d’anciens casseurs du Paris Saint-Germain dans le même secteur.

Vers 15h il y a eu un petit accrochage entre les Ultras de Nice et les CRS sur la Longue Avenue Toms, après quoi les Ultras ont regagné le Carré de Lyon et ont été emmenés par les CRS vers les trains qui les emmènent à Nice Etat de France . Il a ensuite affronté Nantes en finale.

Nice a une rivalité longue et amère avec le PSG, et leurs composants voyous – la Brigade Sud de Nice et le Kop Boulogne du PSG – se sont fortement affrontés dans le passé.

Bien qu’il soit interdit aux supporters à l’étranger d’assister aux matchs des autres, cette règle ne s’applique pas aux finales de coupe car elles se déroulent dans un lieu neutre.

Plus tôt samedi, une vidéo montrait un groupe d’une trentaine de voyous du PSG traversant la rue pour attaquer un petit groupe assis à l’hôtel Ox Catrans devant le Car de Lyon. Des chaises et des bouteilles ont été jetées. Le groupe d’opposition serait venu de Nancy, qui est affiliée aux Nice Ultras.

READ  La fuite de la Cour suprême de John Roberts est "absolument horrible"

Plus d’AP Football : https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports