Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les cas de COVID en France sont passés à 100 000

La France Pour la première fois, plus de 100 000 infections virales ont été signalées en une seule journée COVID-19[feminine La variante Omigron qui se propage rapidement a doublé le nombre d’admissions à l’hôpital au cours du mois dernier, compliquant les efforts du gouvernement français pour bloquer le nouveau verrouillage.

Selon le Service régional de santé, plus d’une personne sur 100 en région parisienne a été testée positive la semaine dernière.

La plupart des nouvelles infections sont liées à la variante Omigron, qui, selon les experts gouvernementaux, dominera la France dans les prochains jours. Omicron domine déjà Grande-Bretagne, Outre-Manche.

Déc. Vendredi 24 février 2021, à l’ouest de Paris, la veille de Noël à La Celle-Saint-Cloud, un travailleur médical prépare des changements nazis pour examiner une femme avec ses enfants sur un site d’examen. Jeudi, la vidéo invite les jeunes à se vérifier avant de rejoindre les membres de la famille en vacances.
(Photo AP / Michael Euler)

La France cherche à éviter le verrouillage avec des règles de vaccination strictes

Pendant ce temps, une augmentation des infections à variante delta au cours des derniers mois a entraîné des hospitalisations en France et a stressé les unités de soins intensifs pendant les vacances de Noël. Le virus a tué plus de 1 000 personnes en France la semaine dernière, portant le nombre total de morts dans le pays à plus de 122 000.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron tient lundi des réunions d’urgence pour discuter des prochaines étapes de la lutte contre le virus. Certains scientifiques et éducateurs ont appelé à retarder le retour à l’école après les vacances ou à réimposer un couvre-feu.

Lors d'une manifestation à Bruxelles le dimanche 26 décembre 2021, il tenait une pancarte indiquant

Lors d’une manifestation à Bruxelles le dimanche 26 décembre 2021, il tenait une pancarte indiquant « Je ne bois pas de Gluhwine » lorsqu’il a manifesté avec d’autres artistes. Des artistes belges, des exploitants de cinémas, des organisateurs d’événements et bien d’autres ont manifesté ensemble dimanche. La décision du gouvernement de fermer la vie culturelle du pays pour empêcher la propagation de la variante croissante du virus Omigran. Gluhwein fait référence à une boisson courante servie sur les marchés de Noël.
(Photo AP / Virginie Mayo)

La France restreint les voyages depuis la Grande-Bretagne pour combattre Omigran

READ  RTL Today - Frontière franco-luxembourgeoise: contrôle de la police française pour faire appliquer les contrôles du virus corona

Mais le ministre français de l’Éducation a déclaré que les écoles devraient rouvrir comme d’habitude le 3 janvier, et d’autres responsables gouvernementaux s’efforcent d’éviter la reprise économique du pays.

Au lieu de cela, le gouvernement français espère que les vaccinations intensives suffiront. Le gouvernement propose un projet de loi qui oblige tous les restaurants et de nombreux lieux publics à être vaccinés, au lieu du système actuel de carte de santé, permettant la preuve d’un test négatif ou la récupération s’il n’est pas vacciné.

Cliquez ici pour obtenir l’application Fox News

En Belgique voisine, le gouvernement a imposé dimanche de nouvelles mesures pour fermer des lieux culturels tels que des cinémas et des salles de concert.

Certains théâtres ont enfreint l’interdiction et des milliers d’artistes, d’organisateurs d’événements et d’autres ont manifesté dimanche à Bruxelles, portant des pancartes indiquant « Le spectacle doit continuer » ou « La culture n’a pas d’avenir ». Ils accusent le gouvernement belge de deux poids, deux mesures parce qu’il a permis aux marchés de Noël de rester ouverts avec leurs réunions tentaculaires et leurs bars, restaurants et bars.