Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les clubs français de première division ont perdu 678 millions de dollars la saison dernière

Les clubs français de haut niveau ont perdu 645 millions d’euros (678 millions de dollars) au cours de la saison 2020-21 touchée par le coronavirus, a déclaré jeudi le chien de garde financier de la ligue.

La DNCG a déclaré que 17 des 20 équipes de Ligue 1 avaient perdu de l’argent la saison dernière.

Les revenus des matchs ont été un énorme succès car les matchs ont été joués sans fans à partir d’octobre et avec une capacité limitée fixée à 5 000 auparavant. Seuls Saint-Étienne, Rennes et Dijon – qui ont débarqué – sont restés dans le vert.

Le total perdu était de 140% supérieur au total de 269 millions d’euros (283 millions de dollars) perdus lors de la campagne 2019-2020, qui a été annulée avec 10 matchs restants alors que la pandémie se propageait.

Bien que cette saison se soit terminée tôt, les clubs ont tout de même généré 170 millions d’euros (179 millions de dollars) de ventes de billets, un total qui a chuté de façon spectaculaire la saison dernière à à peine 8 millions d’euros (8,4 millions de dollars).

Par exemple, les recettes de billets du Paris Saint-Germain sont passées de 38 millions d’euros (40 millions de dollars) à 961 000 euros (1 million de dollars).

Lyon a fait légèrement mieux, passant de 35,5 millions d’euros (37,3 millions de dollars) à 2 millions d’euros (2,1 millions de dollars).

Un différend juridique a éclaté lors du tournoi de football de la Coupe du monde jeudi, le Chili réclamant la place de l’Équateur dans le tournoi contre un joueur inéligible.

READ  Dans le fauteuil avec Ed French | dans le fauteuil

L’Association chilienne de football a demandé à la FIFA d’enquêter sur ses allégations selon lesquelles le footballeur équatorien Byron Castillo est en fait colombien et n’a pas le droit de jouer les matches de qualification.

La plainte intervient plus d’un mois après la fin des qualifications sud-américaines et l’Equateur a rejoint un groupe avec le Qatar, les Pays-Bas et le Sénégal.

« La FIFA peut confirmer qu’elle a reçu une plainte officielle de la Fédération chilienne de football à ce sujet », a déclaré l’instance dirigeante du football dans un communiqué.

La FIFA n’a pas fixé de calendrier pour une éventuelle affaire disciplinaire avant la Coupe du monde, qui débute le 21 novembre.

L’Équateur a terminé quatrième du groupe de qualification sud-américain de 10 nations pour se qualifier directement pour le Qatar. Le Pérou, cinquième, jouera un match éliminatoire le mois prochain contre l’Australie ou les Émirats arabes unis.

Le Chili a terminé septième, à sept points de l’Équateur, mais dit qu’il peut avancer s’il perd des matches impliquant Castillo.

Les règles de la FIFA exigent, dans le cas de joueurs inéligibles, d’annuler les résultats en tant que défaite 3-0.

La Fédération équatorienne de football a publié une déclaration rejetant les allégations du Chili et insistant sur le fait que Castillo est un citoyen équatorien légal.

Le Chili a maintenant porté plainte contre un adversaire lors des éliminatoires consécutives de la Coupe du monde.

Lors des éliminatoires sud-américains de la Coupe du monde 2018, la Bolivie a perdu deux matches au cours desquels elle a soumis un joueur inéligible comme remplaçant tardif. La FIFA avait reçu des plaintes du Chili et du Pérou concernant le défenseur bolivien Nelson Cabrera, né au Paraguay et ayant précédemment joué pour l’équipe nationale du Paraguay.

READ  Une startup belge affirme que les anticorps de lama atténuent les formes du coronavirus lors d'expériences en laboratoire

La Bolivie a perdu un appel devant le Tribunal arbitral du sport qui a déclaré que la FIFA avait raison d’enquêter même lorsque les protestations avaient été levées des semaines après le match. Cette affaire a finalement blessé le Chili. Trois points supplémentaires ont été attribués au Pérou qui l’a levé sur le Chili pour entrer dans les éliminatoires intercontinentales qu’il a remportées.

La FIFA a mis en place des règles plus strictes pour la Coupe du monde 2022 exigeant que tous les joueurs des matches de qualification présentent un « passeport international valide » pour inspection par les officiels de match. PA

Crédits image : PA