Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les conservateurs allemands en tête et le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne en deuxième position aux élections européennes : premières prévisions – Politico

Les conservateurs allemands en tête et le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne en deuxième position aux élections européennes : premières prévisions – Politico

Si le résultat est confirmé, il sera considéré comme un succès majeur pour le parti, secoué ces derniers mois par des scandales liés à des allégations d’espionnage et de corruption. Partout en Europe, les partis d’extrême droite, nationalistes et populistes devraient réaliser des progrès significatifs.

Le Parti social-démocrate, dirigé par le chancelier Olaf Schulz, arrive en troisième position avec 14 pour cent, comme prévu. Si le résultat est confirmé, ce sera un plus bas historique pour le parti.

Le Parti Vert, qui gouverne au sein d’une coalition fédérale avec les sociaux-démocrates et les libres-démocrates, devrait remporter une victoire écrasante. 12 pour cent, soit une baisse de 8,5 points de pourcentage par rapport aux élections européennes de 2019, selon les prévisions.

Le nouveau parti populiste allemand, la Bundeswehr Wagenknecht (BSW), qui combine des politiques économiques de gauche et des vues culturelles de droite, est arrivé sur la scène politique avec un résultat attendu de 5,5 %. Le parti a été fondé par Wagenknecht, l’ancienne figure du Parti de gauche, en crise depuis son départ, et a fini par obtenir 2,8% des voix, comme prévu.

Le Parti libéral-démocrate devrait obtenir 5 %.

Ces prévisions, publiées après la clôture des bureaux de vote en Allemagne dimanche, donnent un premier aperçu des résultats dans le pays le plus peuplé de l’Union européenne. Pour des mises à jour tout au long de la nuit, suivez la couverture continue de POLITICO.

READ  Le gouvernement allemand a des problèmes avec les avions - POLITICO