Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les dirigeants d’autres équipes de la NFL remettent en question les normes inégales du protocole COVID-19 pour Aaron Rodgers et les Packers de Green Bay

Plusieurs entraîneurs et cadres du front-office se sont plaints que leurs équipes étaient apparemment contraintes par des normes différentes concernant les protocoles COVID-19 au cours de l’été par rapport aux Green Bay Packers.

Alors que la NFL a demandé aux équipes que les joueurs non vaccinés doivent porter des masques le long de la ligne de touche pendant les matchs de pré-saison, le quart-arrière des Packers est Aaron Rodgers n’a pas.

Un dirigeant de l’équipe a déclaré qu’il avait reçu une note de la NFL sur les protocoles COVID-19 qui stipule en partie: « Toute personne qui a accès au banc et n’a pas été complètement vaccinée, à l’exception des joueurs actifs, doit porter des masques en tout temps. Inactif, les joueurs non vaccinés doivent porter des masques.

Un cadre a déclaré à ESPN : « C’est BS… ce qui se passe à Green Bay, ce n’est pas ce que la NFL a dit aux équipes. Nos joueurs portaient des masques tout le temps. Nous avons obligé nos non-joueurs à porter des masques. »

La NFL enquête actuellement sur la manière dont les colis gèrent les protocoles COVID-19 dans leurs installations et autour des jeux. La ligue regardera des séquences vidéo de l’intérieur du centre d’entraînement de l’équipe pour voir si des masques sont portés et si les protocoles sont respectés, selon un porte-parole de la NFL.

L’association se penche également sur la fête d’Halloween à laquelle plusieurs joueurs des Packers ont assisté, dont les Rodgers, lorsqu’ils ont été vus sur les réseaux sociaux sans masque. La NFL a des règles selon lesquelles seul un certain nombre de joueurs peuvent être ensemble en dehors du centre d’entraînement d’une équipe ; L’Association estime qu’une violation a pu être commise.

READ  Jordan Zimmerman annonce sa retraite après un court séjour chez Browers

Rodgers et Packers encourent des amendes mais ne sont pas suspendus pour d’éventuelles violations du protocole, selon une source.

Rodgers, qui est testé quotidiennement dans le cadre des protocoles de la NFL pour les joueurs non vaccinés, a découvert qu’il avait contracté COVID-19 mercredi. Il ratera le match de dimanche contre les Chiefs de Kansas City et devra subir un test négatif pour revenir dans l’équipe le 13 novembre.

Vendredi, lors d’une apparition dans The Pat McAfee Show, Rodgers a déclaré que les allergies aux vaccins à ARNm l’empêchaient de recevoir deux des trois vaccins approuvés et qu’il ne se sentait pas à l’aise de recevoir l’autre en raison des réactions dont il avait entendu parler. L’utilisation de ce vaccin a été brièvement suspendue plus tôt cette année.

Rodgers a déclaré qu’il avait demandé à la NFL, à la NFL Players’ Association et à un expert en maladies infectieuses certifié conjointement d’être considéré comme une cantine, et n’a donc pas à suivre les protocoles que les joueurs non vaccinés font sur et hors des installations de l’équipe.

Rodgers a déclaré aux journalistes en août qu’il avait été « vacciné ». Peu de temps après, sa requête a été rejetée. Il a violé au moins un des protocoles pour les joueurs vulnérables en apparaissant régulièrement à ses conférences de presse sans masque.

Rob Damofsky d’ESPN et de l’Associated Press ont contribué à ce rapport.