Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les fruits rouges du chaud-inférieur sont affectés par le temps

Leader de la production de fruits rouges en France, la filière Hot-Lower a été touchée par les aléas climatiques cette année. Des gelées printanières aux étés froids et pluvieux, les récoltes de fraises et framboises sont réduites de 10 à 15 %.

La saison a commencé il y a près d’un mois pour Eric Douglas, producteur bio de fruits rouges à Perdue. La dure récolte de cette année se fait avec des bourgeons endommagés par les gelées d’avril et les variations de température. « Notre production est élevée. Nous finirons par faire un bilan, mais je pense que nous aurons moins de fruits en vrac. La teneur en sucre des fruits est peut-être faible, mais la qualité n’a pas été affectée.

La baisse de production varie selon les exploitations mais est généralement réduite de 10 à 15 %. Pour certains fabricants, la réduction peut atteindre 50 %. Contrairement à certains collègues de Ron Valley qui ont tout perdu, nous avons des fruits. Pour les fruits à noyau comme les abricots ou les pêches, il y a beaucoup d’inquiétude », explique la directrice du GIE Denise Siros.

La demande pour cette spécialité a considérablement augmenté à la suite des récents scandales d’entreprise. En l’absence de soleil, ne consommez pas de fraises, framboises ou autres petits fruits. C’est un produit festif qui attire les consommateurs, mais les consommateurs devraient l’acheter et l’apprécier. En l’absence de soleil, l’envie de consommer des fruits rouges diminuera également. Mais les choses peuvent encore changer. Le meilleur temps pour cette semaine a été annoncé. Les ventes du 15 août seront meilleures, ce qui nous donne de l’espoir.

READ  Le président chinois appelle à une coopération internationale pour réduire les émissions mondiales de carbone

La source: francetvinfo.fr