Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les inondations au Congo ont fait plus de 200 morts et de nombreux disparus

Les inondations au Congo ont fait plus de 200 morts et de nombreux disparus

KALE, Congo – Le bilan des inondations et des glissements de terrain dans l’est du Congo s’élève à plus de 200, et de nombreuses personnes sont toujours portées disparues, selon les autorités locales de la province du Sud-Kivu.

Thomas Pakeng, directeur du district de Kalehi, le district le plus durement touché, a déclaré samedi aux journalistes sur le site que 203 corps avaient été retrouvés jusqu’à présent, mais que les efforts pour retrouver d’autres corps se poursuivaient.

Dans le village de Nyamukobe, où des centaines de maisons ont été emportées par les eaux, les secouristes et les survivants ont creusé les décombres samedi, à la recherche d’autres corps dans la boue.

Les villageois ont pleuré en se rassemblant autour de certains des corps retrouvés jusqu’à présent, qui gisaient dans l’herbe recouverte d’un tissu boueux près d’un poste de secours.

La survivante en deuil Anuarit Zikugwa a déclaré qu’elle avait perdu toute sa famille, y compris sa belle-famille, ainsi que nombre de ses voisins. « Tout le village a été transformé en terrain vague. Il ne reste que des pierres et nous ne pouvons même pas localiser notre terrain une seule fois », a-t-elle déclaré.

Michael Ntamana, un secouriste aidant à rechercher et à enterrer les morts, a déclaré que les villageois tentaient d’identifier et de récupérer les corps des êtres chers qui avaient été retrouvés jusqu’à présent. Il a dit que certains des corps qui avaient dérivé des villages perchés avaient été enterrés dans les feuilles. « C’est vraiment triste parce que nous n’avons rien d’autre ici », a-t-il déclaré.

READ  La police d'occupation enquête sur les « événements » entourant les funérailles de la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh : le ministre

Jeudi, des rivières ont rompu leur lit dans des villages de la province de Kalehe, près des rives du lac Kivu. Les autorités ont déclaré que des dizaines de blessés. Un survivant a déclaré à l’Associated Press que les inondations sont arrivées si rapidement qu’elles ont pris tout le monde par surprise.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Ngwabidji, s’est rendu dans la région pour constater par lui-même les dégâts. Il a posté sur son compte Twitter que le gouvernement provincial avait envoyé des fournitures médicales, des abris et de la nourriture.

Les pluies ont perturbé plusieurs routes principales menant à la zone touchée, entravant les efforts de secours.

Le président Félix Tshisekedi a déclaré lundi une journée de deuil national en l’honneur des victimes, et le gouvernement central envoie une équipe de gestion de crise au Sud-Kivu pour soutenir le gouvernement provincial.

Les fortes pluies de ces derniers jours ont apporté la misère à des milliers de personnes en Afrique de l’Est, et certaines parties de l’Ouganda et du Kenya ont également connu des pluies torrentielles.

Les inondations et les glissements de terrain au Rwanda, qui borde le Congo, ont tué 129 personnes en début de semaine.

Bakeng, responsable du gouvernement local, a déclaré à l’Associated Press : « C’est la quatrième fois que de tels dégâts sont causés par les mêmes rivières. Il ne se passera pas 10 ans sans qu’ils ne causent de graves dégâts ».