Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Les scientifiques avertissent qu’un colorant alimentaire courant peut provoquer une maladie inflammatoire de l’intestin

Les chercheurs affirment que la consommation à long terme de colorant alimentaire Allura Red pourrait être une cause possible de maladies inflammatoires de l’intestin (MII), de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse. Ce colorant alimentaire est un ingrédient courant dans les bonbons, les boissons gazeuses, les produits laitiers et certaines céréales.

Les scientifiques ont découvert qu’une exposition continue au rouge allura AC nuit à la santé intestinale et favorise l’inflammation.

Allura Red (également appelé FD&C Red 40 et Food Red 17) est un ingrédient courant dans les aliments allant des bonbons et des boissons gazeuses aux produits laitiers et aux céréales du petit-déjeuner.

La consommation à long terme du colorant alimentaire Allura Red pourrait être une cause possible de maladies inflammatoires de l’intestin (MII), y compris la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, selon Waliol Khan de l’Université McMaster. En utilisant des modèles animaux expérimentaux de MII, les chercheurs ont découvert qu’une exposition continue au rouge allura AC nuit à la santé intestinale et favorise l’inflammation.

Le colorant perturbe directement la fonction de barrière intestinale et augmente la production de sérotonine, une hormone/neurotransmetteur présente dans l’intestin, qui modifie par la suite la composition du microbiote intestinal, entraînant une sensibilité accrue à la colite.

Waleol Khan

Waleol Khan. Crédit : Université McMaster

Khan a déclaré que Allura Red (également appelé FD&C Red 40 et Food Red 17) est un ingrédient courant dans les bonbons, les boissons gazeuses, les produits laitiers et certaines céréales. Le colorant est utilisé pour ajouter de la couleur et de la texture aux aliments, attirant souvent les enfants.

L’utilisation de colorants alimentaires synthétiques tels que le rouge allura a considérablement augmenté au cours des dernières décennies, mais il n’y a pas eu d’études antérieures sur les effets de ces colorants sur la santé intestinale. Khan et son équipe ont publié leurs découvertes le 20 décembre dans la revue Nature

“The literature suggests that the consumption of Allura Red also affects certain allergies, immune disorders, and behavioral problems in children, such as attention deficit hyperactivity disorder.”

Khan said that IBDs are serious chronic inflammatory conditions of the human bowel that affect millions of people worldwide. While their exact causes are still not fully understood, studies have shown that dysregulated immune responses, genetic factors, gut microbiota imbalances, and environmental factors can trigger these conditions.

In recent years there has been significant progress in identifying susceptibility genes and understanding the role of the immune system and host microbiota in the pathogenesis of IBDs. However, similar advances in defining environmental risk factors have lagged, he said.

Khan said that environmental triggers for IBDs include the typical Western diet, which includes processed fats, red and processed meats, sugar, and a lack of fiber. He added that the Western diet and processed food also include large amounts of various additives and dyes.

He added that the study suggests a link between a commonly used food dye and IBDs and warrants further exploration between food dyes and IBDs at experimental, epidemiological, and clinical levels.

Reference: “Chronic exposure to synthetic food colorant Allura Red AC promotes susceptibility to experimental colitis via intestinal serotonin in mice” by Yun Han Kwon, Suhrid Banskota, Huaqing Wang, Laura Rossi, Jensine A. Grondin, Saad A. Syed, Yeganeh Yousefi, Jonathan D. Schertzer, Katherine M. Morrison, Michael G. Wade, Alison C. Holloway, Michael G. Surette, Gregory R. Steinberg and Waliul I. Khan, 20 December 2022, Nature Communications.
DOI: 10.1038/s41467-022-35309-y

The study was funded by the Canadian Institutes of Health Research.

READ  Des "points" mystérieux et instables de la taille des continents sous la surface de la Terre déconcertent les scientifiques