Dakarinfo

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici Manchettes, politique et culture françaises sur la chaîne d'information

Mnet amènera la musique K-Pop en France en octobre prochain |  rédaction

Mnet amènera la musique K-Pop en France en octobre prochain | rédaction

La société leader du divertissement CJ ENM a annoncé qu’elle présenterait en France son spectacle K-POP n°1 mondial, MCOUNTDOWN, en octobre prochain, mettant en relation les fans du monde entier avec certains de leurs artistes préférés. Le concert aura lieu le 15 octobre à Paris La Défense, haut lieu culturel de Paris et aussi la plus grande salle de concert d’Europe avec une capacité d’accueil d’environ 40 000 personnes.

MCOUNTDOWN a été pionnier dans les tendances des émissions musicales coréennes avec ses performances révolutionnaires et de haute qualité depuis son lancement en 2004. Loin de son format de spectacle habituel, Le festival proposera une large gamme de programmation spéciale avec du contenu original conçu spécifiquement pour les fans européens. Il offrira également une scène festive où les fans pourront profiter pleinement de la culture coréenne et de la musique K-pop.

CJ ENM vise également à poursuivre son héritage de découverte de la culture coréenne avec suivant les traces de ses événements majeurs, notamment le festival culturel coréen n°1 au monde KCON et les MAMA AWARDS, n°1 mondial de la K-Pop.

« Nous sommes ravis de présenter notre émission musicale phare MCOUNTDOWN en France », a déclaré John Boom Sim, responsable du divertissement musical chez CJ ENM. « Nous ferons de notre mieux pour diffuser la musique K-Pop à travers un décor scénique sans précédent, et nous y parviendrons également. montrer un festival où les fans du monde entier peuvent s’unir à travers… la musique ».

Plus d’informations seront publiées dans les semaines à venir sur les réseaux sociaux officiels Mnet et MCOUNTDOWN. Restez à l’écoute pour plus de détails sur la programmation des artistes, les billets et la diffusion en direct.

READ  La compagnie de ferry britannique licencie 800 travailleurs ; Certains refusent de quitter les navires